Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hugues lagrange

  • Un malaise identitaire qui grandit ? Certes, mais c'est le contraire qui serait étonant...

            Deux jugements de deux spécialistes, non idéologues :

            Le premier est de Magali Balent, de la Fondation Robert Schumann : "Nos démocraties font face à un malaise identitaire qui ne s'explique pas seulement par la crise économique" pointant cette réalite qui grandit, alors que tant et tant feignent de l'ignorer ou - pire... - s'en réjouissent : "Cette réalitié récente fait craindre une remise en cause de nos habitudes de vie, voire la fin de l'Europe chrétienne millénaire. L'extrême-droite prospère sur cette peur..." enchaîne-t-elle, soulignant que cette peur est exacerbée par la radicalisation d'une part des immigrés, soit dans leurs revendications, soit dans leurs attitudes (habillement etc...)

            Le second est de Hugues Lagrange, qui étudie l'impact d el'immigration sur nos sociétés. Il écrit (dans Le Déni des Cultures, Le Seuil, 2010) : "Les villes européennes sont devenues des lieux d'affrontement moral... Les étrangers qui venaient autrefois s'appliquaient à nous ressembler, ils semblent se poser aujourd'hui dans leur altérité..."

            Si les opinions publiques européennes entendaient plus souvent de leurs responsables politiques directs, ou de leurs élites, mais aussi dans les médias, un tel langage de vérité et de bon sens, aurait-on, dans toute l'Europe, et à ce point, et toujours croissant, le même "malaise identitaire" ?.....