Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daniel brière

  • Chronique de la France qui souffre... : Merci, madame Taubira, le meurtrier du gendarme de Nice, "jeune" de 21 ans, est devant les juges, mais...

    ...n'y a-t-il pas matière à réflexion dans ce que nous dit la presse, ce qu'on peut lire et entendre partout ?

    Le major Daniel Briere, 52 ans, deux enfants, dirigeait mercredi une enquête sur le terrain pour interpeller le voleur d'une Austin Mini, subtilisée la veille et repérée à La Grave-de-Peille dans l'arrière-pays niçois : le conducteur, de 21 ans, a foncé délibérément sur lui, l'a projeté en l'air à environ 12 mètres. Il a ensuite partiellement incendié la voiture, avant de prendre la fuite à pied et d'être interpellé le lendemain. Le militaire est lui décédé peu après son arrivée à l'hôpital.  

    L'homme de 21 ans, auteur présumé de l'homicide, avait bénéficié cinq jours avant le drame d'une remise en liberté sous contrôle judiciaire. 

    Il est vrai (mais, est-ce une excuse ?) que le laxisme évident dont fait preuve madame Taubira ne date pas d'hier : en janvier, il avait été mis en examen et placé en détention provisoire pour une dizaine de cambriolages, le vol de deux voitures et la détention de cannabis. Dans le passé, il avait en outre été condamné à trois reprises, sans emprisonnement ferme...

    Faut-il commenter davantage ?