UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France en feuilleton : Aujourd'hui (14) : Il y a 25.000 ans : le paléolithique (III), la grotte du Pech Merle...

La grotte du Pech Merle est située sur la commune de Cabrerets, dans le département du Lot, France (Venir à Cabrerets-Pech Merle).

"Pech" est un terme géographique occitan dont l’orthographe classique est puèg et qui signifie colline. Il a été francisé sous diverses formes: pech, puech, pioch, pey, puy, etc... On le trouve dans de nombreux toponymes (noms de lieux) et patronymes (noms de personnes) tels que Pech, Delpech. Quant à l'origine de "Merle", nous manquons de certitudes. Il s'agit peut-être d'un mot issu du gaulois ou d'une langue plus ancienne, ayant pu signifier lui aussi "colline, lieu élevé". Il est vrai que le Pech Merle est la colline la plus haute du secteur.

Aux environs du Pech Merle, il y a une douzaine de grottes ornées dans un rayon d'environ dix kilomètres. Elles ne sont pas ouvertes au public.

Le réseau supérieur de la grotte du Pech Merle, sans trace de fréquentation préhistorique, a été exploré au début du XXème siècle.

Les galeries préhistoriques du réseau inférieur furent découvertes en 1922 par André David et Henri Dutertre, agés de seize et quinze ans. L'étude des peintures et gravures fut entreprise immédiatement par l'abbé Amédée Lemozi, curé de Cabrerets.

La grotte est ouverte au public depuis 1926. Elle est classée "Monument historique". La commune de Cabrerets en est propriétaire et assure la gestion des visites.

La grotte du Pech Merle est vaste : sa longueur développée dépasse deux kilomètres, et ses salles ont des volumes importants.

Son intérêt géologique est fondamental. Toutes les étapes de sa formation, qui a duré plusieurs millions d’années, sont encore visibles : creusement par la corrosion de l’eau, effondrements, remplissages et vidanges successifs en eau, sable ou argile, formation des stalactites, stalagmites, colonnes, draperies, disques, excentriques, gours, planchers stalagmitiques, cassure ou usure des ces différents types de concrétions ont laissé leur trace dans telle ou telle partie de la cavité : il s’agit d’une véritable mémoire de la Terre.

Une des caractéristiques majeures de cette grotte est l’association de la beauté naturelle avec les oeuvres préhistoriques. Ces dernières sont nombreuses, bien conservées, et représentatives de toutes les techniques et sujets de l’art des grottes.

La grotte du Pech Merle est bien "une galerie d’art dans un palais de nature" (René Teyssédou).

 

Pour retrouver l'intégralité du feuilleton, cliquez sur le lien suivant : L'aventure France racontée par les Cartes...

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL