UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La faim de Valérie

1318608586296.jpgSi les aventures de Flamby étaient une BD comique, j'en achèterais tous les albums. Mais c'est, hélas, la triste réalité de la France hollandienne et cela ne fait rire personne.

Dans le dernier épisode, la presse a relayé docilement la communication élyséenne sur la fin de la séquence « Valérie à l'Elysée ». La pauvresse serait désormais dans la misère et aurait besoin de trouver un travail. Tiens tiens... Paris-Match ne lui verserait-il plus son salaire de journaliste ? Et le papa banquier n'avait-il rien prévu pour sa fille ? Apparemment non et la pauvre Valérie ne doit plus rien avoir à se mettre sous la dent puisque Action contre la faim a jugé nécessaire d'intervenir en urgence. Les « grands » médias nous le rabâchent en boucle, c'est cette association humanitaire qui finance le voyage en Inde de Cosette, son séjour là-bas et tous les frais annexes.

Tenaillée par la faim, on comprend mieux pourquoi la pauvre ex-première dame de France aurait piqué une grosse colère à la vue des croissants apportés à la belle Julie, dès potron-minet, par son chevalier servi, heaume au vent sur son fringant cheval-vapeur.

En tout cas, pour ma part, je ne donnerai pas un sou à une association humanitaire qui choisit ses causes avec aussi peu de discernement...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL