UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paris : Beaucoup de monde à la soirée de rentrée du Centre Royaliste d'Action Française (CRAF)

Voici le compte-rendu que donne le CRAF de cette réunion :

La salle de réunion du 10 rue Croix-des-Petits-Champs était trop petite pour accueillir les nombreux militants et sympathisants venus à la rentrée politique de l’Action française. Un certain nombre de personnes, faute de places assises, durent rester debout au fond de la salle.  

 

Olivier Perceval prit la parole pour commenter les orientations politiques, économiques et sexuelles du nouveau gouvernement sous l’autorité du président normal. Conclusion : la France est malade de la République, mais la République elle même est en cours d’effondrement du seul fait qu’elle abandonne deux piliers qui participaient grandement de sa légitimité : la patrie et la famille. La France amoindrie mais encore saine recrachera comme un noyeau cette république qui l’empoisonne de l’intérieur.

Nous n’hésiterons pas à rallier à notre drapeau tous ceux qui, même républicains mais forcément déçus ou désemparés, veulent sincèrement la restauration de notre nation, la Restauration Nationale en somme.

Antoine Desaunay, secrétaire général des étudiants, prit la parole à son tour pour pour présenter les axes du combat étudiant, notamment la lutte contre la loi sur le mariage des homosexuels. Nous nous inviterons également dans le débat budgétaire de Bruxelles pour réclamer la sortie de la France de l’euro, et même de la communauté européenne.

Il céda la tribune à Lilian, nouveau responsable des "jeunes professionnels", une section réunissant les militants qui, ayant fini leurs études , commencent une nouvelle vie professionnelle et familliale et désirent garder le contact avec le mouvement. Rythme d’engagement plus léger que celui des étudiants, mais force d’appoint opportune pour les grandes manifestations notamment.

Le responsable du service d’ordre, "Geoffrey", invita, pour finir, tous les jeunes (et moins jeunes) à offrir du temps pour garantir la sécurité de nos actions .

Après que tout le monde eut entonné la Royale, l’on partagea dans une ambiance joyeuse et bon enfant le buffet préparé par les étudiants .

Les commentaires sont fermés.