UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Abracadabra ! Après "Moi, Président...", voici "Moi, Merlin...". Ou : le nouvel "Eloge de la folie"

merlin l'enchanteur.jpgA ce rythme-là, c'est sûr, tous les journaux écrits ou parlés nous le serinent sur tous les tons, la barre des 3 millions de chômeurs sera atteinte - hélas.. - incessamment sous peu. Sans compter, bien sûr, les précaires, intermittents, CDD, temps partiels forcés etc.. etc... Les Restos du coeur, qui ne pensaient jamais durer si longtemps, vont sombrer, tel le Titanic, face au choc avec cet iceberg de pauvreté qui ne cesse de croître et d'embellir : ce sont plus de huit millions de pauvres qui sont recensés, officiellement, par des Associations comme l'Abbé Pierre... 

        Mais qu'est-ce que tout cela, quand on est idéologue ? Rien du tout : les réalités, on s'en fiche et contre-fiche, et éperdument, s'il vous plaît : seule compte la magie - ou réputée telle... - du verbe et, pour paraphraser la pub de Paris Match, le poids des mots, le choc des nuées... 

          Car, enfin, que doit-on penser des princes qui nous gouvernent lorsqu'on lit, partout et n'importe où : "Le gouvernement élargit l'accès au marché du travail pour les Roms en France"; ou "La ministre du Logement et de l'Egalité des territoires, Cécile Duflot, a annoncé aujourd'hui la suppression de la taxe dont doivent s'acquitter les sociétés qui emploient des Roms et l'élargissement de la liste des métiers pouvant être exercés par eux" ?

           Et lorsqu'on voit, comme on l'a vu, un Olivier Bailly, porte-parole de la Commission de Bruxelles, venir parler gravement et doctement à la télé : il avait l'air sévère et "grondeur" d'un grand'père qui aurait chipé le petit-fils les doigts dans le pot de confiture, et a déclaré, sans rire, car il avait une tête à tout sauf à rire, et à faire rire : "Cette décision va dans le bon sens"...

           Nous avons clairement et toujours dit que nous n'avions rien contre les Roms, és-qualités, pas plus que contre les Kosovars, Tchétchénes, Maliens, Sénagalais ou pauvres de la terre entière. Ce contre quoi nous en avons, c'est la folie, car il n'ya  pas d'autre mot pour qualifier les propos que nous venons de citer et la "politique" (!) qu'ils sont censés incarner.

        D'abord "Moi, Merlin", alias Jean-Marc Ayrault, premier ministre de "Moi, normal" fait preuve d'une présomption grotesque s'il s'imagine qu'il va, comme ça, en claquant des doigts, trouver 17.000 postes de travail aux Roms alors que, dans le même temps, et par charettes entières, les Français tombent dans la trappe de Pôle emploi. La Fontaine a fait une fable avec la grenouille qui s'enfle, qui s'y croit, qui veut se faire grande et forte comme elle n'est pas : on sait comment cela finit...

        Ensuite, et c'est le plus grave, "Moi Merlin Ayrault Duflot et Cie" mentent et prennent les gens pour des imbéciles.

1. Ils mentent à ces pauvres malheureux, qu'ils maintiennent dans une illusion folle en leur adressant des paroles fausses et mensongères, propres à entretenir chez eux le mirage insensé d'une vie décente qu'ils ne trouveront pas ici : c'est criminel et, pourquoi ne pas le dire, déguelasse... On ne joue pas ainsi avec des êtres humains, on n'en fait pas les jouets de son idéologie, c'est carrément misérable.

2. Quant à nous, les Français, (eh, oui, n'en déplaise à Éric Besson, ça existe "les Français"...), ils nous prennent carrément pour des imbéciles. C'est toujours une grave erreur, en politique, de prendre les gens pour des imbéciles : l'histoire l'a montré maintes fois. 

Commentaires

  • Normal 1er vit sur une autre planete,celle du virtuel.

    Il suffit de bien observer sa panoplie gestuelle.
    Il "joue" a Mitterand et se croit revenu en 1981.

    Il a appris et adopté le phrasé saccadé lent du frere François.
    Frere François H remplace et reincarne Frere François M.

    Il s'est montré tenant une "rose" a la main dans sa voiture avec photo Match prise a l'instant précis comme une photo volée.

    Idem,pour sa démarche mitterandienne vers son "destin"
    sur le tarmac de Tulle,vètu d'un manteau noir, allant vers la passerelle du jet devant le reconduire a Paris le soir de son election.

    Encore une photo "volé" prise de profil par Paris Match.

    Il avait fait l'aller retour Paris-Tulle simplement pour avoir cette photo.

    Frere françois n'a jamais rien fait de sa vie a part faire
    4 enfants a sa compagne Zego plus un enfant a Anne Hidalgo
    (sans le savoir,ni l'avoir voulu).
    -------------------On reste dans le Go.-----------------------
    Le plus fascinant etant la soumission des medias rippoublikains & fraternels au service de la parole du frere François.
    Unique au monde,sauf en Corée du nord.

  • La majorité des Français n'est pas à plaindre. Ceux qui ont choisit François le Normal, plus une majorité à l'Assemblée. Dans 5 ans, ils basculeront à droite ( parlementaire) et ça marche depuis des lustres.
    Alors la majorité des Français; Cartésiens ou guignols?????????????????

  • A mon avis,la situation est plus complexe.

    Les Français qui aiment la France française commencent
    a comprendre que le jeu de balancier Gauche/Droite
    n'a plus aucun sens.

    Les candidats UMPS pensent la meme chose sur l'essentiel.

    Nous nous dirigeons vers autre chose.

    Nous sommes nombreux a douter de ce que Normal 1er
    puisse finir son mandat en 2017.

    La situation du systeme rippoublikain UMPS va se deteriorer tres rapidement en 2013/2014.

  • Il est vrai que les mesures prises pour les Roms sont illusoires.

    Il est également avéré que, pour l'instant, l'Union européenne
    n'a pas de véritable politique à ce sujet, et que l'on se demande
    à quoi sert la rémunération d'un personnage aussi impuissant et
    inefficace que José Manuel BARROSO.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL