Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 mai 2012

Après le 21 Janvier, dénonciation de l'Acte fondateur des Totalitarismes modernes, la Fête de Jeanne d'Arc, exaltation de la Légitimité et de la libération du territoire....

jeanne d'arc REIMS.jpg

 

 PARIS JEANNE D'ARC 2012.pdf 

JEANNE D'ARC MARSEILLE 12 MAI.pdf

 

              * Nancy : Samedi 12 mai à midi, dépose d'une gerbe de fleurs au pied de la statue de Jeanne.

             * Nantes : Dimanche 13 mai, à 9h45, Place des enfants nantais, devant l'église Saint Donatien...  : Jeanne-dArc URBVM 2012.jpg

          * Lille : Dimanche 13 et Mercredi 30 mai : LILLE DIMANCHE 13 ET MERCREDI 30 MAI.pdf

          * Le Crotoy :  Samedi 12 mai, dépôt de gerbe à 18 heures, au pied de la statue de Jeanne, près du port (un repas amical suivra...).

Commentaires

dommage que j'habite la Belgique . Autrement je serais des vôtres.

Écrit par : sabbatini Jean | vendredi, 04 mai 2012

Répondre à ce commentaire

(A Sabatini) : "l'intention vaut l'action !..." Merci pour cet encouragement....

Écrit par : lafautearousseau | vendredi, 04 mai 2012

Répondre à ce commentaire

On se demande vraiment pourquoi cet auguste organe de la pensée politique française parle si peu,hormis par d'affligeantes dérobades,de l'évènement politique majeur depuis le début de l'année,qu'est l'élection présidentielle.
Reconnaissons que la campagne s'est terminée dans une incohérence encore plus grande que celle qui avait prévalue en ses débuts :
-nous voyons une Marine Le Pen dont le principal point positif de son programme, initié depuis longtemps par son père,la lutte contre l'immigration, le trahir,et avec lui trahir la masse de ses supporteurs trop confiants, en déclarant sans rire qu'elle votera blanc,c'est-à-dire en faveur, déguisée, de Hollande-Flamby qui en compagnie de ses alliés à drapeaux rouges ou à lunettes vertes se fait fort de maintenir l'immigration à son haut niveau actuel.Quel est le but de cette manoeuvre tortueuse ? Il paraît que la Marine a pour ambition personnelle de devenir le chef d'une droite battue, et "recomposée".De qui se moque-t-elle ? A coup sûr, d'abord, des membres du FN auxquels elle recommande de voter ce qu'ils veulent ! Une véritable tartufferie pour esprits simples !
-On ne comprend plus très bien quel but national poursuit notre raisonneur palois.On avait connu son goût pour s'asseoir entre deux chaises.A cette fin,il avait cru réussir en faisant disparaître, corps et biens,un important parti politique fondé par un ancien président de la république, et qui aurait pu lui servir.Maintenant qu'il n'y a plus de chaises pour poser son céans,notre chef du Modem déclare qu'il va voter pour la gauche et l'extrême-gauche : dépit, ou fuite en avant, ou plutôt en arrière ?
-Hollande-Flamby a pris soin de demander à ses troupes de supprimer les drapeaux rouges de ses meetings,mais hélas il n'y a pas plus de drapeaux nationaux bleu-blanc-rouges pour cela dans lesdits meetings;l'électeur potentiel appréciera-t-il cette importante et trompeuse décision ? Il se veut,paraît-il,l'intrépide pourfendeur, à pied et à cheval, de la finance internationale,et on est en droit de se demander comment il s'y prendra.
-selon les règles imbéciles du scrutin présidentiel amplifiées par de Gaulle en sa faveur en 1962,la France,à la veille du 2e tour se trouve divisée,une fois de plus, en deux blocs irréconciliables pour toujours.L'autre gladiateur,Sarkozy,a bien essayé d'y remédier par de vaines retouches à la Constitution de 1958,sans succès.Après le 1er tour,il est donc parti à la pêche des voix qui pourraient être perdues pour lui, au Modem et au FN,mais il fut sérieusement contrarié par les deux leaders de ces formations,certaines ambitions personnelles s'avérant insurmontables.
-Ainsi la France se trouve dans l'incertitude à un moment particulièrement difficile de son histoire,alors que le monde entier est en crise.Les solutions proposées par les deux concurrents sont diamétralement opposées,l'un étant démagogiquement dépensier,l'autre tenu pour responsable de la crise, et tenu aussi comme plus conservateur dans ses approches,ce qui en France est aujourd'hui considéré comme criminel.
-et le noyaux royaliste dans tout cela ? Il est très divisé aussi,et faute de chef incontestable comme naguère, se réfugie dans un silence apeuré, ou dans de doctes discussions, le plus souvent justes, sur la nocivité du système républicain pour un pays comme la France.Avec la cohorte habituelle de ce système, de valeurs intangibles et soit-disant républicaines, faites de laïcité agressive,hypocrite cache-sexe de l'anticléricalisme maçonnique,et son racisme anti-français. Certains,tel gribouille, échafaudent des thèmes voisins de ceux de la Marine,du Palois,ou même de Hollande-Flamby(!),et finissent plus intelligemment par se décider à voter pour Sarkozy,(beaucoup moins susceptible d'entraver leurs idéaux ancestraux qui ont fait la France et sa grandeur).

Écrit par : Patrick Haizet | samedi, 05 mai 2012

Répondre à ce commentaire

ce que vous dites ... est hélas vrai . Superbement dit bravo .
Toute l'Europe est malade . La gangrène la paralyse , il n'y a plus de dirigeants capables . L'argent , la laïcité effrénée , la perte des valeurs de notre civilisation etc...... Encore une chose ,j'ai été stupéfait de voir tout ces drapeaux du Maghreb ,Maroc , Tunisie etc....... ce sont eux les vainqueurs et

Écrit par : sabbatini Jean | vendredi, 11 mai 2012

ils jubilent . Gardons espoir quand même

Écrit par : sabbatini Jean | vendredi, 11 mai 2012

Je ne vois pas de silence apeuré à la Nouvelle Action
Royaliste, tant vis-à-vis de Nicolas Dupont Aignan que de
François Hollande.
La royauté, réinstaurée en France, chacun d'entre nous
n'aurait pas nécessairement les mêmes vues politiques, mais
nous serions grâce au Roi, unis sur l'essentiel pour notre
pays, dont nous trouvons à la fois aujourd'hui une partie
d'éléments, à droite, et à gauche de l'échiquier politique
français.
Notre particularité de royaliste est précisément de ne pas
raisonner en terme de droite ou de gauche, mais de favoriser
tout ce qui contribue à l'unité et à la concorde nationale, ainsi
qu'à la défense de notre souveraineté nationale.

Écrit par : DC | samedi, 05 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Nous vous devons,DC,un bravo pour vous, mais pas pour la France.
Pour justifier votre mauvais choix pour la démagogie,vous avez la ridicule prétention de vouloir donner des leçons de royalisme.La ficelle,classique, est un peu grosse.Vous oubliez seulement qu'hélas nous sommes toujours en république !
Peut-être vous faites-vous fort de remplir une mission personnelle d'apostolat auprès de vos nouveaux amis ?
Dans tous les cas,je vous conseille la lecture de deux ouvrages:
- "l'Avenir de l'Intelligence",qui bien que datant de 1905 est toujours d'actualité,
- ne lisez pas "le Capital",trop sectaire et démodé,mais plutôt, du même auteur, " Les luttes des classes en France" qui date de 1850,édifiant.
Ces livres vous aideront,j'en suis sûr, à passer du rêve utopique à la simple réalité.

Écrit par : Patrick Haizet | lundi, 07 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Patrick Haizet, je n'ai aucune prétention, mais ce n'est
sûrement pas en développant un discours sectaire, que vous
contribuerez à la perspective d'une monarchie royale en
France.

Vous devriez admettre qu' il faut repartir de 1789 pour
reconstruire une monarchie royale en France. Ce qu'ont
d'ailleurs fait Louis XVIII, et Louis-Philippe. Cela n'empêche
pas le Roi d'incarner en plus de son autorité politique, une
autorité morale, en tant que Roi très chrétien et de se faire
sacrer, comme Charles X.

Ce ne sont pas les royalistes seuls, et encore moins certains
royalistes "labellisés" selon vos critères, qui réussiront à
renouer avec notre histoire nationale, en vue de la monarchie
royale, mais la seule volonté d'une large majorité de Français,
de toute opinion, de toute religion et de toute origine, par
ailleurs, qui s'en remettra à nos Princes, pour défendre notre
pré carré et notre bien commun.
Rester entre soi ne sert à rien, cultiver la guerre civile
encore moins, et ne pas prendre les institutions telles qu'elles
sont, pour les transformer, est réellement utopique.
La monarchie royale française n'est certes, pas seulement
une construction historique et juridique, parce que très
chrétienne, mais avant de rappeler ce qu'elle est, encore
faut-il s'employer à la reconstruire.
Quant à l'intelligence, elle n'est pas nécessairement de
droite, et encore moins réservée à une minorité.

Écrit par : DC | vendredi, 11 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je viens de vous lire avec intérêt. Je n'ai pas une grande culture royaliste, c'est vrai... j'ai toujours eu le sentiment que la monarchie était "le moins mauvais système" de gouvernance sur la Terre, pour un peuple.
En attendant, je voterai en mon âme & conscience "Rassenblement bleu Marine."
Par la force des choses de la Vie, après la mort subite de mon époux, j'ai vécu seule 10 ans à Melun dans une Cité sensible : c'est l'enfer sur la Terre & c'est bien ce qui nous guette tous là où nous sommes, tôt ou tard... Je suis pragmatique.

Écrit par : Patricia. | samedi, 12 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Il convient de parler de toutes les célébrations en France commémorant notre héroïne sainte Jeanne d'Arc - dont entre autres les fêtes johanniques de l'Ordre de Saint Lazare à Orléans, ce week-end les 12 et 13 mai 2012 ... et, par ailleurs avez-vous eu écho des dignes obsèques de Madame la duchesse douairière Emmanuelle de Dampierre en la Chapelle Notre Dame du Val de Grâce, auxquelles le prince Jean et son Épouse ont assisté Monseigneur Louis de Bourbon et son Épouse Madame la duchesse d'Anjou ; avant la sépulture au cimetière de Passy ; avec dignité et respect dont pourraient bien s'inspirer nos "gouvernants" !
Après l'hommage au Maréchal Hubert Lyautey le jeudi 10 mai 2012 à Paris ... en peu de temps des rappels roboratifs !

Écrit par : Bernard Martinage | samedi, 12 mai 2012

Répondre à ce commentaire

L'essentiel de ce commentaire est sans rapport avec le sujet. A supprimer, selon moi.

Écrit par : Anatole | dimanche, 13 mai 2012

juste évocation ! moment d'unité capétienne...

Écrit par : Patrick de La Rode | dimanche, 13 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Décidément cher Anatole, bien que je n'ai - par principe - aucune propension ni prétention à émettre de jugement et encore moins à critiquer les personnes qui fréquentent ce quotidien ... force m'est de constater que votre bis repetita : "L'essentiel de ce commentaire est sans rapport avec le sujet. A supprimer, selon moi" me surprend. La page de ce jour s'ouvre sur : « Hardiment ! : la Geste de Jeanne, pour la Légitimité et la libération du terrritoire... rappeler les rassemblements en l'honneur de celle qui est Patronne secondaire de la France ainsi que les manifestations à la mémoire d'Hubert Lyautey ou l'accompagnement de Madame la Duchesse douairière à sa sépulture ... ne me paraissent pas déplacés.
La France se meurt de l'ignorance de l'autre et de ce manque d'Amour : demande essentielle de Notre Seigneur Jésus Christ à ses disciples.
Jeanne tout comme Bayard lorsqu'ils levaient l'ost, priaient en entraînant leurs hommes à la bataille pour Dieu, pour le Roy, pour la France.
Je crois très fortement qu'il nous faudra plus d'entente et de respect réciproque pour combattre la matérialisation et la marxisation, entre autres ...

Écrit par : Bernard Martinage | dimanche, 13 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Oserais-je en rajouter ?
Le 7 janvier prochain, l’association « Avec Jeanne » organise une messe à la cathédrale d’Orléans à 11 H pour fêter la naissance de la Sainte de la Patrie. C’est l’abbé Ribeton, membre du Comité Jeanne d’Arc et supérieur de la Fraternité Saint-Pierre en France, qui célébrera la messe dans la forme extraordinaire et l’Abbé de Tanoüarn de l’Institut du Bon-Pasteur, qui assurera la prédication. De son côté, le chœur Fra Angelico fera résonner les voûtes.
Une visite de la cathédrale est ensuite prévue avec pour guide le recteur de la cathédrale. A voir notamment : vitraux contant avec éloquence la geste de la sainte, autel de Mgr Touchet postulateur de sa cause sous saint Pie X etc. Un repas et une conférence sur « Jeanne d’Arc, Péguy et leur espérance » sont également prévus. La journée se terminera vers 16 H 30 par la visite de la salle Jeanne d’Arc au Musée archéologique.
Pour Benoît XVI, « témoigner de l’amour de Dieu par l’attention aux plus faibles » est inséparable de « la défense de la vie, de son commencement jusqu’à sa fin naturelle ». Ainsi, la défense de la famille, « par des lois justes et capables de protéger aussi les plus faibles », est essentielle pour « maintenir un tissu social solide » et « offrir des perspectives d’espérance pour le futur » … « La solidarité, l’attention aux plus faibles, le respect de la dignité de chacun ». Par conséquent, si le pays est « durement éprouvé » par la crise économique, il convient cependant de continuer à « être attentif et solidaire avec celui qui est dans le besoin », et il faut aussi « éduquer au dépassement des logiques purement matérialistes, qui souvent marquent notre époque, et finissent par brouiller le sens de la solidarité et de la charité » … en luttant « contre la culture de l’éphémère, qui a illusionné de nombreuses personnes, provoquant une profonde crise spirituelle ».
Benoît XVI a exhorté à reprendre « avec une volonté ferme » la voie du « renouveau spirituel et éthique ». Cette voie seule, a-t-il insisté peut « conduire à une authentique amélioration de la vie sociale et civile »: « Chacun peut et doit coopérer », a-t-il ajouté.

Écrit par : Le Gerfaut | dimanche, 13 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire