UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Echos de la Campagne : Des mains sales peuvent-elles dénoncer des mains sales ? Quand le patron du "Système PS/Strauss-Kahn" dénonce le "Système UMP"...

        Pour ce qui est de la journée d'hier, c'est - semble-t-il - Corinne Lepage qui a eu le mot le plus juste, parlant d'un début de campagne "bas de gamme"...

        Ainsi donc, il y aurait un Système UMP, et ce serait Sarkozy qui l'aurait installé : drapé dans sa dignité outrée de Père-le-morale (mais un Père-la-morale-pour-les-autres-pas-pour-moi-ni-pour-les-miens...), François Hollande a donc dénoncé, scandalisé, le "Système UMP". 

        Fort bien : mais est-ce bien à lui de le faire ?

        Et ce qu'il pense être un missile contre son adversaire ne se révèle-t-il pas, sitôt lancé, n'être qu'un pétard de fête foraine, et qui plus est, un pétard mouillé....

        Pendant des années, le PS a institué autour de Dominique Strauss-Kahn, à propos duquel tout le monde savait, un véritable cordon de défense, une véritable conspiration du silence, dans le seul but de le faire accéder à la fonction suprême. On a déjà un ex-Président délinquant condamné : la France aurait eu bonne mine avec le dérapage (parlons comme eux, avec leurs propres mots...) d'un président en exercice, incapable de se contrôler lui-même ! Et si le-dit dérapage avait eu lieu à l'étranger....

         Tout le PS a mis en place un Système "PS/Strauss-Kahn : et particulièrement Martine Aubry et François Hollande :

1. Martine Aubry : il n'y a que deux solutions: ou bien elle ne savait pas ce qui se passait chez elle, dans sa ville, au Carlton, et alors c'est une drôle de mairesse, bien légère, incapable d'être seulement au courant; or elle a brigué l'investiture de son parti pour la présidentielle, et elle a voulu s'occuper de la France !... Ou bien elle savait, et elle est complice....

2. François Hollande : même chose; il était premier président du PS, il ne pouvait pas ignorer ce que faisait, depuis des années, "Dominique" : il est donc, soit complice lui aussi, soit, s'il l'ignorait, incapable lui aussi de prétendre diriger un pays s'il n'est même pas capable de faire régner chez lui la morale qu'il veut infliger aux autres....

        Il serait donc plus sage, pour François Hollande en particulier, et pour le PS en général - mais aussi pour l'ensemble des candidats et des Partis... - de s'en tenir à des propositions politiques, et pas à des discours moralisateurs, qui font doucement rigoler quand on voit qui les prononce... De proposer des solutions pour la France, en vue du Bien commun, plutôt que de règler leurs comptes ou de se battre mesquinement pour devenir calife à la place du calife....

        Mais c'est peut-être beaucoup demander à notre actuelle classe politique, qui ne brille que dans un seul domaine : celui de n'être, justement, pas brillante !.....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL