UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Que 2012 soit l'année du changement" : d'accord avec ... François Hollande !...

       Dans la course au gadget, il a absolument tenu à présenter ses voeux avant Nicolas Sarkozy : plus puéril que l'état d'esprit ambiant, tu meurs !... En plus, c'était pour dire quoi ? En, gros, qu'il nous souhaitait que "2012 soit l'année du changement" !

       Chiche ! Qu'on change vraiment, en 2012, on est partant

hollande,2012

 "Duo de choc" à gauche : dire qu'avec çà ils nous souhaitent tout plein de choses !... On craint le pire !...

       Mais pas en façade, pas superficiellement : qu'on change au fond des choses, c'est-à-dire de Système. Car ce n'est pas le quinquennat de Sarkozy seul qui est "inconséquent, incohérent, injuste" comme le disent un François Hollande et un PS pour qui la pensée et l'action politique se réduisent à un misérable "Ôte-toi de là que je m'y mette !..." : c'est le Système tout entier qui est à bout de souffle, qui n'a plus de légitimité, et dont la seule et dernière force est... la force d'inertie, et la chance d'être installé. Mais de grande vision, de vraie politique pour la France, on a beau chercher, on ne voit qu'une lutte pour le pouvoir...

       "Un nouveau destin pour la France" dit encore le vieux cheval de retour PS : on a remarqué que les uns et les autres, à tout propos, en avaient plein la bouche du refrain sur les printemps arabes. Reprenons donc ici-même, et appliqué à nous-mêmes le slogan des révoltés, indignés et autres qui criaient au Caire ou à Tunis "Dégage, Moubarak !" ou "Dégage, Ben Ali !" : ce qui donne, pour "que 2012 soit l'annnée du changement", comme le propose Hollande, "Dégage, le Système !..."

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL