UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Dizaine de MAGISTRO...

        Par-delà le discours dit de droite, dit de gauche ou d'ailleurs, il faut aller à l'essentiel ...
        du (bon) sens et des fondamentaux ... un choix de civilisation !

        MAGISTRO, une tribune libre et indépendante d'information civique et politique. 

        ( Liens : -  http://www.henrihude.fr/ )    
 

Michel SEGAL  Professeur de mathématiques  Les annonces théâtrales du ministère de l'éducation nationale  Les faits diver s de violence scolaire ...
Etienne de MONTETY Journaliste  Morts pour la France  L’attentat suicide qui vient de coûter la vie à cinq soldats français ...
Jean SALVAN  Officier,Général de corps d'armée (2S)  Toujours pour le roi de Prusse ?  Depuis février 2011, ...
Vincent DESPORTES Officier, Général de division (2S)  Retrait des troupes américaines en Afghanistan : une rupture stratégique  La décision de retirer près de 30.000 hommes ...
Vincent DESPORTES Officier, Général de division (2S)  La fin de la puissance militaire occidentale  Qu’on le veuille ou non, ...
Philippe BILGER  Avocat général  Rony Brauman avait raison  Il ne fait pas de doute que la continuation de l'intervention française en Libye ...

*Rappel : Henri Hude poursuit sa réflexion sur les valeurs; après le Post n° 4, il en est à un interlude : L'homme et l'animal, la religion.

Extrait du Bilger, Rony Brauman avait raison..... :

        "Il ne fait pas de doute que la continuation de l'intervention française en Libyeva être approuvée à l'Assemblée nationale et au Sénat, par l'UMP évidemment mais aussi par les socialistes qui se trouvent dans un étau politique pour l'avoir admise dès l'origine à partir du moment où elle était validée par l'ONU (Le Figaro, Le Monde, nouvelobs.com, Marianne 2).
        On entend et on lit de plus en plus, ici ou là, des considérations formulées notamment par des militaires à la retraite ou des universitaires passionnés par la matière. Ils mettent en cause les modalités des opérations menées en Libye, le caractère aujourd'hui ambigu de leur but et doutent de leur réussite si elles continuent à s'enliser avec un Kadhafi toujours là et négociant peut-être en douce grâce à l'entremise d'un fils (jdd.fr). Les opposants malgré l'aide exclusivement apportée par la France donnent l'impression de piétiner alors que, nous dit-on, ils avanceraient et menaceraient le Pouvoir de Kadhafi et donc lui-même.
        Ce qui m'importe, c'est de faire valoir à quel point certains, qu'on juge pessimistes, trop peu cocardiers dans l'instant ou le cœur sec et insensible aux possibles malheurs du monde, apparaissent souvent, devant les développements de la réalité guerrière, comme les plus avisés et les plus lucides.
Je me souviens d'un dîner-débat organisé le 26 avril par un club de réflexion auquel j'envisageais de m'affilier. C'était ma première expérience. J'ai compris que ce genre de réunion n'était pas pour moi même si en l'occurrence cette soirée s'est déroulée sous l'égide bienveillante de Jean-Claude Guillebaud et qu'elle m'a permis d'entendre, notamment, Régis Debray et l'une des deux personnes invitées à débattre qui était Rony Brauman.
        J'ai encore dans l'oreille toutes les réserves exprimées par ce dernier au sujet de l'intervention française en Libye...."

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL