UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Demain, Carte blanche à Antiquus: Mais qu'avons-nous contre la Démocratie ?.....

CarteBlancheàAntiquus.png
            Nous n’avons rien contre la démocratie en soi. Il ne fait pas de doute qu’aucun pouvoir ne peut subsister s’il n’a pas le consentement des gouvernés. Ce consentement ne s’exprime pas nécessairement de manière formelle, par un suffrage ; cependant le suffrage est toujours nécessaire à un moment ou à un autre.
             Or, nous sommes forcés de dire que la démocratie telle qu’elle existe dans notre pays ne nous donne pas satisfaction.
             Pourquoi ?

Commentaires

  • Je voudrais citer ici, en communion avec une multitude d'articles parus dans LAFAUTEAROUSSEAU, une phrase qui éclaire à la fois le passé et notre présent.
    Elle est tirée de l'ouvrage d' Hannah ARENDT: Les origines du totalitarisme.
    "Le totalitarisme est avant tout un mouvement, une dynamique de destruction de la réalité et des structures sociales plus qu'un régime fixe".
    N'y sommes nous pas en plein?

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL