UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le projet du Prince Jean ? Que l'on soit républicain ou monarchiste, il n'est pas interdit d'y réfléchir.....(5/6)

prince jean va.png

            C'est ce que pense Charles-Henri d'Andigné, présentant Un Prince français dans Valeurs Actuelles (octobre 2009, sous le titre Jean de France, un Prince se révèle):

            Pourquoi ?

 

            On le constate aujourd’hui : la concordance de temps des mandats, cinq ans pour le président comme pour les députés, rend presque inutile le maintien d’un premier ministre. Lequel est d’ailleurs passé tout près d’une quasi-disparition, puisque le rapport établi par le comité Balladur en 2007 préconisait que ce soit désormais le président qui détermine la politique de la nation.

 

            Cet effacement graduel est néfaste, car il conduit le chef de l’État à s’exposer de plus en plus. C’est à lui que revient désormais le rôle d’animer la majorité parlementaire, traditionnellement dévolu au premier ministre… Ne diton pas d’ailleurs de Nicolas Sarkozy qu’il se comporte en « omniprésident » ?

 

             De sorte que sa pratique du pouvoir s’apparente à celle du prime minister britannique, à l’image d’un Tony Blair ou d’un Gordon Brown : la France d’aujourd’hui, c’est un peu l’Angleterre, sans la reine…… (à suivre...).

 

prince jean couverture.png

 

Un Prince français, Entretiens avec Fabrice Madouas, par Jean de France, duc de Vendôme. Pygmalion, 229 pages, 19,50 euros.
Le livre est dédié "A Philomena, A mes proches".

 

Les commentaires sont fermés.