UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rions un peu: Scandale à Marseille!...

          Aux armes, citoyens! Cette situation ne peut plus durer! Le vendredi 4 mai, vers les minuit, un gentil groupe d'une vingtaine de nos chers "jeunes", si doux et si aimables, s'amusaient tranquillement dans le métro; ils jouaient, comme de charmants enfants qu'ils sont, aux même jeux que nous dans notre jeunesse: quelle grâce! et comme ils sont touchants! ils jouaient, avec l'innocence de leur âge, à bloquer la fermeture des portes des rames du métro, empêchant la circulation de celui-ci, et "chahutaient plus que de raison" dans les rames; (en clair: ils cassaient tout!). C'est alors qu'une bande de quatre fascistes de la RTM, des adultes, ont lâchement agressé nos chers "jeunes" et ont prétendu leur interdire de jouer! Ces quatre adultes sont bien connus: membres de la CGT, ils écument régulièrement les lignes du métro afin d'agresser et, disons le tout net, de traquer les "jeunes"; ceux-ci, provoqués, se sont évidemment défendus et ont envoyé leur quatre agresseurs à l'hôpital.

          Croyez-vous que les brutes fascistes et anti-jeunes de la CGT en seraient restés là? Que non! Avant d'aller perturber les services hospitaliers, ils ont fait appel à trois équipages de police et à un renfort de CRS pour que la traque aux gentils ados se poursuive! Dans quel pays vivons-nous? Devant la gravité des faits, et face à une attaque aussi grave contre nos "jeunes", manifestement préméditée, nous exigeons des comptes, ainsi qu'une prompte et exemplaire punition pour les quatre agents-agresseurs de la RTM; ainsi que pour leurs complices policiers et CRS; nous demandons également la mise en jugement immédiate du maire de Marseille, coupable suprême du racisme anti "jeunes" dont nous voyons tous les jours les effets dans notre ville; nous exigeons la ré-installation symbolique de la guillotine sur le Vieux-Port, afin de rappeler aux racistes de la RTM-CGT qu'il ne faudrait pas qu'ils aillent trop loin!...

          Nos "jeunes" ont le droit de s'amuser, il faut bien qu'ils se défoulent, et la scandaleuse agression dont ils ont été victimes justifie amplement, selon nous, un rétablissement temporaire de la peine de mort, rétro-active et immédiate, comme au bon vieux temps de tonton Maximilien: à l'époque, on savait éduquer les gens, on savait comment faire pour qu'ils filent droit, et pour maintenir la pureté républicaine; ce n'était pas comme aujourd'hui, on ne laissait pas faire n'importe quoi, l'ordre régnait à Paris, et ailleurs...Il est urgent d'en revenir aux saines et bonnes moeurs d'autrefois, et de reprendre la grandiose devise des grands ancêtre guillotineurs: "Ci-gît toute la France!" et nos "jeunes" pourront enfin, à nouveau, jouer en paix, dans des rues et un métro rendus à leurs doux jeux, si mignons, si innocents...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL