UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maîtres et témoins...(I) : Frédéric Mistral.

Micoulau Saboly, de Monteux...

Micoulau Saboly, de Monteux...

La fontaine Nicolas Saboly, à Monteux, dans le Comtat.
C'est l'air du Noël "Guihaume, Toni, Pèire..." qu'a repris Mistral pour la Coupo, mais utilisé d'une façon beaucoup plus lente et solennelle, le Noël -lui- étant au contraire assez rapide et enlevé....

"Pèr Nouvé, i Prouvençau fau Saboly, coume pèr Pasco, ié fau d'iòu e pèr Rampau un tian de cese"
"Pour Noël, aux Provençaux, il faut Saboly, comme pour Pâques, il faut des œufs, et pour le dimanche des Rameaux un gratin de pois chiches" (Mistral).

Pour Bruno Durand (conservateur de la Bibliothèque Méjanes d'Aix-en-Provence), "Nicolas Saboly est, avec Bellaud de la Bellaudière, un chaînon d'or de la chaîne qui unit Mistral aux troubadours".

Et pour Charles Rostaing (professeur à la Sorbonne), "L'influence de Saboly a été considérable : il a été l'un des maîtres de Roumanille et de Mistral".

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL