Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet

Pasteur, et "sa foi profonde"

Pasteur, et "sa foi profonde"

De "La tragique existence de Victor Hugo", page 84 :

"...L'adulation, au XIXème siècle, traité avant moi de "stupide" par Balzac et Baudelaire dans leur correspondance, s'est adressée à trois hommes dont le premier fut une calamité, le second une expression lyrique des erreurs, le troisième un bienfait public : Napoléon, Victor Hugo et Pasteur.
Elle a faussé les deux premiers, leur faisant croire à leur mission divine, et a laissé intact le troisième, que préservait une foi profonde..."