UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France racontée par les cartes...

Il y a 30.000 ans : le paléolithique (I)...

Il y a 30.000 ans : le paléolithique (I)...

La grotte Chauvet...

Avec la Grotte Chauvet-Pont d’Arc et ses peintures datées à – 32 000 ans, l’Ardèche possède le plus ancien joyau paléolithique de l’art pariétal connu à ce jour. Découverte en 1994 à Vallon-Pont-d’Arc, la cavité est réellement unique au monde et renferme les premières images de notre humanité.

On sait aujourd'hui que l'art pariétal est bien plus ancien qu'on ne l'a cru à une époque : en utilisant la technique de datation au carbone 14, l'équipe de Jean Clottes a pu établir que les peintures de Chauvet remontaient à une période comprise entre - 30000 ans et - 28 000 ans.

Chauvet s'affirme ainsi comme la plus ancienne grotte ornée au monde et constitue une oeuvre d'autant plus inestimable qu'elle témoigne d'emblée d'un art en pleine possession de ses moyens.

Plus surprenant encore: elle est de peu postérieure à l'arrivée de l'homme de Cro-Magnon en Europe, et elle aurait été décorée à une époque où il coexistait encore avec les Néandertaliens.

À côté de nombreuses empreintes de mains et de signes abstraits, la grotte Chauvet recèle un extraordinaire bestiaire de près de trois cent cinquante animaux.

C'est sous la direction de Jean Clottes que la grotte est fouillée et étudiée depuis 1995. C'est grâce à lui que nos connaissances sur cette grotte ont pu être approfondies.

La datation ne fait plus aucun doute. En effet, la période de - 32 000 à - 29 000, durant l'Aurignacien, est attestée par les représentations de rhinocéros ainsi que par un aurochs qui galope, le cerf megacéros et le grand bison. Des restes de charbons trouvés dans la grotte sont datés de cette même période.

Les bêtes dangereuses (mammouths et rhinocéros laineux principalement, ours des cavernes, lions, hyènes, panthères) sont les plus nombreuses, mais on trouve également des chevaux, des bisons, des rennes, des aurochs, des bouquetins, quelques cerfs et mégacéros - une espèce de cerf géant aujourd'hui éteinte - et même un hibou.

Il ne s'agit pas, cependant, d'une représentation réaliste de la nature, puisqu'il y manque de nombreuses espèces alors très courantes - lapins, renards, oiseaux...

Quant à l'homme, il n'est présent que sous la forme d'un être hybride, mi-homme, mi-bison, associé à la plus ancienne peinture murale connue représentant une femme....

L'art de Chauvet se caractérise par une utilisation parfaitement maîtrisée des reliefs des parois; elle permet d'animer les peintures, de jouer avec la lumière, de proposer une mise en scène en perspective des animaux - telles les extraordinaires lionnes chassant en groupe, ou ce qui semble bien être une troupe de rhinocéros chargeant....

La Grotte Chauvet a été inscrite au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO le dimanche 23 juin 2014.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL