UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France racontée par les cartes...

1870 : l'Alsace, une partie de la Lorraine perdues

1870 : l'Alsace, une partie de la Lorraine perdues

Vaincue par la Prusse, la France perd l'Alsace (sans Belfort) et une partie de la Lorraine (avec Metz), intégrées à l'empire allemand en tant que "territoires d'empire".

Sont annexés:

- En Alsace : les département du Bas-Rhin et du Haut-Rhin à l'exception de l'arrondissement de Belfort
- En Moselle : les arrondissements de Sarreguemines, Metz, Sarrebourg (moins 9 communes), Château-Salins (moins 10 communes) et 11 communes de l'arrondissement de Briey
- Dans les Vosges : les cantons de Saales et Schirmeck

La France perd 1 447 000 hectares, 1 694 communes et 1 597 000 habitants. Elle perd également 20 % de son potentiel minier et sidérurgique
De plus, cinq milliards de francs or devaient être payés par la France, une armée d'occupation devant rester sur une partie du territoire jusqu'au versement complet de la somme.

Après le désastre, Napoléon III s'exila en Grande-Bretagne où il rejoignit sa famille : déjà malade au début de la guerre, il mourra à peine trois ans plus tard, en 1873, l'impératrice, pour sa part vivant jusqu'en 1920...

Comme dit Jacques Bainville : "Deux invasions pour l'oncle, une pour le neveu : voilà une famille qui a coûté cher à la France..."

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL