Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France racontée par les cartes...

Agrandissements de François premier...

Agrandissements de François premier...

Les acquisitions principales de François premier sont la Bretagne et, dans le centre de la France, les terres du connétable de Bourbon.

La Bretagne était déjà en cours de rattachement à la couronne de France depuis 1491, la duchesse de Bretagne Anne ayant épousé Charles VIII puis Louis XII. Le duché entre alors dans une ère assez prospère, dont la paix n’est perturbée que par quelques expéditions anglaises, telle celle de Morlaix en 1522.
François Ier en devient l'usufruitier en épousant la fille d’Anne de Bretagne, Claude de France, duchesse souveraine de Bretagne qui décède en 1524. François, conscient que la Bretagne fut toujours hostile à toute annexion au Royaume de France, y envoie Antoine Duprat qui devient Chancelier de Bretagne en 1518. En 1532, année de la majorité du duc-dauphin, François Ier réunit les États à Vannes le 8 décembre en demandant une union réelle et perpétuelle moyennant le respect de leurs droits et privilèges fiscaux. Le 6 août, à Rennes, il fait couronner son fils qui devient François III de Bretagne. Le 13 août, il signe l’édit d’union du duché à la couronne de France. La Bretagne est ainsi unie définitivement au royaume et symbolise la réussite de François Ier dans son agrandissement territorial du domaine royal.

Par ailleurs, en 1530, et à la suite de sa trahison, François premier confisque les terres du connétable de Bourbon : Bourbonnais, comté d’Auvergne, de Clermont, de Forez, de Beaujolais, de la Marche, de Mercœur et du Montpensier...