UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet

"J'ai vu et fréquenté de bons peintres..."

"J'ai vu et fréquenté de bons peintres..."

De "Salons et Journaux", page 65 :

"...Il faut vous dire que, depuis mon enfance, j'ai vu et fréquenté de bons peintres et contemplé de la bonne peinture.
Renoir a fait le portrait de ma mère, qui est un chef-d'oeuvre, Besnard celui de mon frère Lucien, qui en est un autre, Carrière celui de mon père et de ma soeur Edmée, qui en est un troisième.
Tout jeune, j'ai appris à aimer et à comprendre les toiles flambantes et sages de Manet.
Tout jeune, je me suis fait expliquer, par des amoureux érudits de la forme et de la couleur, comme Mirbeau et Geffroy, pourquoi un Sisley est beau et pourquoi un Clairin est laid.
On m'a mené tout jeune au Louvre et à la National Gallery, au musée d'Amsterdam et ailleurs, en me disant : "Ceci est magnifique et voilà pourquoi."
J'ai eu comme compagnon de jeunesse Georges Hugo, qui a le flair de la belle peinture, comme un chien de chasse a le flair du gibier.
J'ai écouté Forain et profité de ses leçons.
J'ai écouté Whistler et "Monsieur Degas"..."

Illustration : le portrait de Madame Daudet, mère de Léon, par Renoir, "qui est un chef-d'oeuvre"... (Paris, Musée d'Orsay).

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL