UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Drapeaux des Régiments du Royaume de France...

Régiment de Piémont

Régiment de Piémont

Création du régiment de Brissac en 1569, renommé régiment de Piémont en 1585...

Lorsque Henri IV monta sur le trône, il n'y avait que 4 régiments d'infanterie, connus sous le nom de Vieux Corps :
- le Régiment de Picardie;
- le Régiment de Champagne;
- le Régiment de Navarre;
- le Régiment de Piémont.

En 1620, le nombre de régiments fut porté à dix :
- aux 4 vieux corps initiaux, un cinquième fut ajouté : le Régiment de Normandie;
- 5 autres régiments reçurent le nom de Petits Vieux :
- le Régiment de Bourbonnais;
- le Régiment de Béarn;
- le Régiment d'Auvergne;
- le Régiment de Flandre;
- le Régiment de Guyenne.

En 1620, le régiment de Piémont participa à la bataille des Ponts-de-Cé, puis fut employé lors des rébellions huguenotes :
- en 1621, il est aux sièges de Saint-Jean-d'Angély puis de Montauban;
- en 1622, aux sièges de Montpellier puis de Saint-Antonin.

Le Régiment de Piémont est à Strasbourg en 1740, année du commencement de la guerre de Succession d'Autriche : envoyé au siège de Prague, c'est lui qui, dans la nuit du 25 au 26 novembre 1741, escalade les murs de la ville, dont il s'empare sans coup férir...

Le 5 novembre 1757, le régiment de Piémont est à la bataille de Rosbach, où il subit de lourdes pertes, la journée s'achevant par une défaite complète pour les Français...