UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Drapeaux des Régiments du Royaume de France...

Régiment de Blaisois

Régiment de Blaisois

Le 4 octobre 1692, le Régiment de Blaisois fut créé à partir d’un bataillon de Picardie.
Le 18 février 1749, le régiment fut réformé par incorporation des grenadiers au régiment des Grenadiers de France et du reste au régiment de Guyenne...

Drapeaux d'Ordonnance : dans chaque carré un triangle rouge et un triangle bleu, séparés par une barre jaune brisée.

Le régiment fut très actif :
- d'abord dans les guerres "au Nord" du pays :
1693 : Flandre, Huy, Neerwinden (26 juillet), Charleroi,
1695 : Rhin,
1696 - 1697 : Meuse,
1701 : Flandre,
1702 : Nimègue,
1703 : Eckeren.
- ensuite, en Espagne, lors de la Guerre de Succession d'Espagne :
1705 : Gibraltar,
1706 : Barcelone, Carthagène,
1707 : Almanza (25 avril), Lérida,
1708/1709 : Tortose.
- puis le régiment remonta vers le Nord : il est sur le Rhin en 1710 puis dans le Dauphiné en 1711 - 1712.
- Enfin, en 1713/1714, le régiment retourne en Espagne (en Catalogne) : le colonel est tué devant Barcelone le 14 juillet 1714...

Réformé en 1749, un second régiment portera le nom de "Régiment de Blaisois" : créé en 1776 à partir de 2 bataillons du régiment de Piémont, le nouveau régiment n'eut qu'une existence éphémère (moins de dix ans), et fut renommé régiment de Provence en 1785...

Le nom de Louis-Henri de La Tour d'Auvergne, petit-neveu du maréchal de Turenne, est associé à ce régiment. La carrière militaire de Louis-Henri commence en 1691 : il est nommé enseigne au régiment du roi, pendant le siège de Mons. En 1698, il est colonel du régiment de Blaisois, et évolue progressivement dans la hiérarchie. Brigadier quatre ans plus tard, il est finalement promu au rang de maréchal de camp en 1704...