UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Grain de sel ... actualité - Page 2

  • La tentation du cynisme et de la brutalité, par Philippe Kaminski.

    Lorsque le jeune et sémillant Emmanuel Macron a été nommé ministre de l’Économie, il sut séduire nombre de gros poissons de l’industrie et de la finance. Il fit même forte impression sur notre chroniqueur, qui s’imagina un temps candidat à la députation, afin de porter ses valeurs d’économie sociale. La tentation fut éphémère, mais les motivations demeurent : le cynisme le plus assumé peut-il néanmoins servir le Bien commun ?

    Lire la suite

  • La revanche de Bossuet, par Jeanne Estérelle.

    3408130272.4 (1).jpeg

    L’esprit de vertige a saisi toutes les nations, mais, c’est la France qui se montre la plus troublée. Le « conditionnement imposé de l’esprit » contre lequel s’est battu Léon Daudet, avec un meilleur discernement que Charles Maurras, a réduit aujourd’hui les français en captivité. Leur enfermement tient à deux formes délirantes, l’hypocondrie et l’avarice. La presse flatte le malade imaginaire. L’endettement public emprisonne l’avare.

    Lire la suite

  • Sur la page FB de Véronique Lévy : Je suis de France...Monsieur Attali.

    2922900436.2.pngBonsoir monsieur Attali...il paraît que vous avez parlé de moi dans une revue.. vous avez évoqué ma route comme un chemin perdu, celui d'une femme fragile manipulée par l'extrême droite identitaire anti-sioniste... la soeur de BHL comme vous m'appelez s'est radicalisée avec les intouchables... oui je suis devenue une stigmatisée, non pas hélas des saints stigmates du Christ mais de ceux des innommables... les surnuméraires, les furieux, les extrêmes, les édentés, les réfractaires, les vandales, et pourquoi pas les black blocs bientôt...Ou déjà, qui sait? Je suis au Christ Jacquot, au Roi des juifs , de la terre et des Cieux; au Seigneur désarmé et Nu , je suis dingue du très Haut Qui Se fit très bas... et Se cacha dans la chair douce comme du lait d'une vierge de Nazareth.

    Lire la suite

  • La bureaucratie au pouvoir, par Frédéric Winkler

    3992027935.jpg« Dans notre siècle, il faut être médiocre c'est la seule chance qu'on ait de ne point gêner autrui » Léo Ferré (préface Poètes vos papiers). La solitude grégaire et frénétique que nous imposent les villes d'aujourd'hui et leurs périphéries n'est pas la seule servitude à laquelle nous soyons liés. Pour s'en persuader il suffit d'accomplir les gestes les plus ordinaires de la vie moderne, comme pour en souffrir il suffit de vouloir agir ou entreprendre. On a alors tôt fait de se heurter aux longues files ou aux longs mois d'attente, à l'extraordinaire puissance d'inertie, d'irresponsabilité, d'anonymat que représente trop souvent l'Administration...

    Lire la suite

  • Sur la page facebook de notre ami François Marcilhac

     
    L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
     
    L'Esprit capétien

    « Quand je me réveille le matin, je suis Française, pas républicaine. Je mange une gastronomie française, pas républicaine. Je parle français, pas républicain... La république n'est qu'un cadre. Ce n'est pas un mode de vie, ni une civilisation. »

    Charlotte d'Ornellas
    Journaliste française

  • Sur Figaro Vox, Éric Zemmour : «De la suppression de l’ENA à l’inculture générale…»

    Les «gilets jaunes», depuis leurs ronds-points, n’avaient jamais réclamé la suppression de l’ENA, encore moins celle de l’épreuve de culture générale, estime Éric Zemmour.

    CHRONIQUE - La culture générale est ouverte à tous, quelle que soit son origine ou sa condition sociale. Encore faut-il le vouloir et s’en donner la peine.

    C’était écrit d’avance. L’ENA n’est pas encore morte qu’on annonce la suppression de sa célèbre épreuve de culture générale ! On peut dire ce qu’on veut de nos élites, mais pas qu’elles manquent de constance. Depuis des années, elles nous rabâchent que la culture générale est « discriminante », « stigmatisante ».

    Lire la suite

  • 1890, 1940, 1970 Bonne Année Charles de Gaulle ! par Christian Vanneste

    Chers Amis gaullistes, l’année 2020 apparaît à son aurore comme la meilleure note qui soit : 20/20…. Il est vrai que si l’on se réfère aux cours des bourses mondiales, celles-ci atteignent des sommets … qui doivent justement rendre méfiants tous ceux qui pensent que l’économie, et plus encore la politique sont affaires d’expérience. Malgré des croissances poussives, notamment en Europe, l’économie bénéficie d’une création monétaire sans excès d’inflation et affiche certaines étrangetés qui devraient inquiéter, comme les taux d’intérêts négatifs.

    Lire la suite

  • Proust, il y a 100 ans par Gérard Leclerc

    Et si la littérature nous éloignait de l’actualité pour y mieux revenir, alors même qu’elle nous invite à l’évasion ? Il y a un siècle Marcel Proust obtenait le prix Goncourt pour « À l’ombre des jeunes filles en fleurs ». Ce peut être l’occasion de réfléchir à ce que nous apprend la littérature, en regrettant qu’elle ne soit plus aussi présente qu’avant…

    Lire la suite

  • Bayrou, le proverbe africain et... Jacques Bainville !

    C'est Bayrou qui a rendu possible l'élection de Macron, en se ralliant à lui dès avant le premier tour de la Présidentielle.

    Comme récompense, il fut fait Garde des Sceaux, et eut deux ministres Modem avec lui (Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard) : leur mot d'ordre était "moraliser la vie publique", "plus d'ancien monde et ses turpitudes, vive le nouveau, tout propre, tout beau".

    Lire la suite

  • Le Téléthon ? Oui, bien sûr, malgré des réserves. Mais ne pas oublier la Fondation Jérôme Lejeune

    C'est parti pour le Téléthon 2019 !...
     
    Ambiguïté fondamentale : le Téléthon permet une avancée spectaculaire de la recherche, donc des soins, et fait de toute évidence progresser la médecine et reculer les maladies.
     
    Et des milliers de Français font pour l'occasion, à travers tout le territoire, preuve d'une générosité et d'une solidarité admirables, qui forcent le respect et qui font chaud au coeur : de quoi oublier un temps les laideurs, mesquineries et autres égoïsme ou bas matérialisme qui enlaidissent trop souvent notre quotidien...
     
    Pas question, donc, pour nous, de critiquer en bloc le Téléthon, ni de dire ou faire quoi que ce soit contre le magnifique élan de générosité, de solidarité et... de progrès médicaux qu'il représente et qu'il rend possibles.
     
    Mais l'AFM (Association française contre la myopathie) utilise la méthode condamnable de l'utilisation, puis la destruction, de cellules souches embryonnaires, ce qui pose un grave problème d'ordre éthique, et qui est condamné aussi bien par l'Eglise que par la Fondation Jérôme Lejeune.
     
    Voilà pourquoi, en ce jour d'ouverture du Téléthon, nous tenons à réaffirmer que, si la part noble et saine de ce grand mouvement est évidemment à encourager, il y a une chose tout aussi importante à faire : ne surtout pas oublier la Fondation Jérôme Lejeune... 
     

    fondation jerome lejeune jp2.jpg

    Jean Paul II sur la tombe du Professeur Jérôme Lejeune

  • Affaire de Rugy acte II : Je me marre... toujours ! Et même de plus en plus !

    D'abord, il y a eu cette "blague" (comme a dit Médiapart), cette annonce risible d'une Commission d'enquête parlementaire qui exonérait de Rugy pour ses repas somptuaires, tous dans "un cadre professionnel" selon la Commission ! : des dîners "professionnels" dont Mme de Rugy a confirmé dans un entretien enregistré le caractère "amical" des invités; que François de Rugy a qualifié, lui, d' "informels" et dont plusieurs convives - comme Jean-Michel Apathie - ont réfuté l’aspect professionnel... 

    On a tous bien rigolé : et d'une !

    Voilà maintenant que les amis de de Rugy remettent le couvert (si l'on peut dire, puisque tout a commencé par des repas somptueux...) à propos, cette fois, de la facture mirobolante de 63 000 euros pour les rénovations de son ancien logement de fonction de l'hôtel de Roquelaure. Avec, entre autres joyeusetés, l'achat d'un sèche-cheveu doré à l'or fin et une penderie ou un placard (les anglomaniaques disent "dressing", pensant sans doute que cela fait "mieux") à 17.000 euros, tout de même...

    Là, ce n'est plus une Commission bidon de l'Assemblée, mais  Matignon qui a demandé au secrétariat général du gouvernement d'enquêter : en somme, les copains enquêtent sur les coquins ! Ou l'inverse...

    Nous, on ne change pas d'avis : on continue avec Coluche, et ce sera sans doute le slogan de l'été : JE ME MARRE !!!!!!!!!!!!

    de rugy coluche 1.jpg

  • AFFAIRE DE RUGY : LA PENSEE POLITICO/PHILOSOPHIQUE DU JOUR...

    C'est bien connu, les loups ne se mangent pas entre eux : une Commission d'enquête parlementaire vient de "dédouanner" de Rugy pour ses soupers fastueux, avec homards appétissants à souhaits et vins fins à plus de 500 euros la bouteille.
    Tout s'est passé dans un cadre strictement professionnel, disent les professionnels du Pays légal : ben, voyons !
    Que répondre à cela ?
    Rien, évidemment. Sauf peut-être que, pour une fois, la réaction de Médiapart nous paraît assez "sympathique" (eh, oui ! tout arrive, parfois !) : si la Commission (dit-on chez Plenel) a enquêté sur de Rugy comme elle a enquêté sur Benalla...
    Laissons la parole de conclusion à quelqu'un avec qui lafautearousseau est là aussi, sur ce point précis, tout à fait d'accord :
    JE ME MARRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    de rugy coluche 1.jpg

  • Macron, ce n'est pas "la République" autrement, c'est "la République pareil"...

    "Il" avait promis ("il", c'est-à-dire Jupiter en personne, s'il-vous-plaît), "la politique autrement", la rupture avec "l'ancien monde" et, se prenant peut-être aussi pour Jésus (qui sait ?...), l'arrivée d'un "nouveau monde" : on a eu le premier gros nuage noir avec #Benalla et, depuis, une cascade de couacs/scandales/magouilles et autres joyeusetés de la bande de copains/coquins, toujours là et bien là...
    Et maintenant, voilà les soupers fins privés de #deRugy aux frais des contribuables ! 
    On connaissait le "Paris-Brest, voici le "Homard-Bordeaux" !

     

  • TANT QU'IL Y AURA DES HEROS, TANT QUE LA FRANCE "PRODUIRA" DES BELTRAME, DES PIERREPONT/BERTONCELLO, DES SAUVETEURS EN MER...

    Arnaud_Beltrame_(cropped).jpgLe poète provençal Frédéric Mistral disait "Raço racejo !", formule littéralement intraduisible, dont le sens est qu'un peuple sain engendre des enfants sains, comme un bel arbre, un arbre sain, donne de bons fruits...
    Et Jacques Bainville disait "...pour des renaissances, il est encore de la foi"...
    Oui, dans l'épouvantable médiocrité qui ne cesse de gagner du terrain, devant tant d'évolutions négatives de notre pauvre société, on pourrait parfois être tenté de se laisser gagner par le doute, le désespoir, le "c'est fini, c'est perdu...".


    Et pourtant !


    soldats français.jpgPourtant, il y a quelques mois, quelques semaines, quelques jours, de magnifiques héros sont venus nous faire relever la tête vers "là-haut", vers le ciel où brillent les étoiles du dévouement, du courage, de l'honneur, du sacrifice. 
    Dans une société sur une mauvaise pente, où l'on voit si souvent violences, abrutissement, décadences en tous genres, ces héros du quotidien témoignent que, sous les apparences grisâtres d'une couche de cendres stériles, les braises sont toujours là, et bien là.


    SNSM.png"Sanguis martyrum, semen cristianorum" disent les chrétiens : le sang des martyrs est semence de futurs chrétiens : si l'on peut, certes, regretter la perte d'hommes de cette trempe et de cette qualité, Arnaud Beltrame, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, Dimitri Moulic, Alain Guibert et Yann Chagnolleau.ne sont certes pas morts pour rien. Leur exemple va enflammer, enflamme déjà, dans le secret de milliers de coeurs, les dévouements, les actes de courage, les sacrifices de demain...


    Raço racejo ! : rendre à nos héros l'hommage unanime qu'ils méritent et, tout d'abord, en leur mémoire, ne surtout pas désespérer - jamais ! - de la France et des Français !...

    François Davin

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL