UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Dans Valeurs...

    Montauban, Aix, Villeneuve-d’Ascq… Comment la France des villes moyennes est devenue un coupe-gorge

    (premières lignes de l'article de Quentin Hoster, réservé aux abonnés)

     

    L'insécurité n'est pas un sentiment, mais une réalité bien documentée. Valeurs actuelles est allé à la rencontre de ceux qui la vivent en pleine figure. Des quartiers périphériques, elle s'est imposée jusqu'aux villes moyennes et aux villages, les faisant basculer dans la peur.
    Enquête.

    À Montauban (Tarn-et-Garonne), Emmanuel meurt sous les coups de gens du voyage déchaînés, parce qu’il défendait sa femme importunée. À Montgeron (Essonne), Yanis ploie sous ceux d’une bande de racailles, parce qu’il est homosexuel. À Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), Yassine projette sa professeur sur le sol de la salle de classe, parce qu’elle lui demandait de couper son enceinte Bluetooth. À Saint-Leu-la-Forêt (Val-d’Oise), Julien encaisse des coups de pieds et de poings assénés dans un train, parce qu’il est flic. À Alençon (Orne), une trentaine d’émeutiers brûle des dizaines de voitures parce qu’elles sont sur leur “territoire”. À Villeneuve-d’Ascq (Nord) et à Argenteuil (Val-d’Oise), d’autres visent au mortier d’artifice le commissariat de police, parce qu’il matérialise l’ordre honni. À Cannes (Alpes-Maritimes), un policier est poignardé au thorax au cri d’« Allahu akbar », car il représente la France.

    Survenus en l’espace de quelques jours, ces si mal nommés “faits divers”, qui ont en commun la futilité de leurs motivations, démontrent le caractère endémique de la violence en France. Chaque jour, on dénombre en moyenne 120 agressions au couteau dans le pays. Partout, tout le temps, les Français peuvent faire une rencontre qui bouleversera leur vie, avec une probabilité encore plus grande que s’ils jouaient à la loterie.

    Le recul de l’État et le retour des tribus

    Partout, tout le temps, les forces de l’ordre démontrent leur efficacité, lorsqu’elles sont dotées de moyens, et la justice son inanité, même si les siens sont renforcés. À Bordeaux, un Tchadien de 21 ans, qui venait d’être régularisé après huit années de clandestinité, n’avait-il pas écopé de six mois de détention “en placement extérieur” après avoir agressé sept personnes en une heure, dont des policiers...

     

     

  • 45 à 20 : la magnifique victoire des Français face aux All Blacks !

    Après vingt ans de défaites, que la Victoire est belle !...

    1A.jpg

    https://www.letelegramme.fr/rugby/une-victoire-de-prestige-et-un-record-pour-les-bleus-face-aux-all-blacks-20-11-2021-12871301.php

  • Éphéméride du 21 novembre

    1430  : Jeanne d'Arc livrée aux Anglais 

     

    Jean de Luxembourg, qui l'avait capturée à Compiègne, remet Jeanne d'Arc aux Anglais pour la somme de 10.000 livres.          

     

    jeanne d'arc.jpg
     
     
    Du point de vue humain, c'est pour elle le commencement de la fin, et de l'échec apparent : elle fut jugée à Rouen, au cours d'un procès instruit par Pierre Cauchon (évêque de Beauvais, car Jeanne avait été prise dans son diocèse) et par Jean Lemaître, vice-inquisiteur de France.
     
    Condamnée, elle sera brûlée vive le 30 mai 1431 sur la Place du Vieux-Marché, à Rouen.

    Et pourtant !...

    Du chapitre VI de l' Histoire de France, de Jacques Bainville :

    Lire la suite

  • Fermeté de la Pologne : l'exemple à suivre pour tous les Européens, partout en Europe !

    La Pologne a donné une leçon de fermeté à l'Europe. Des milliers de migrants retournent au bercail, par voie aérienne. Exemple à suivre.

    Les migrants amassés à la frontière biélorusse-polonaise ont été évacués et des centaines d’entre eux ont été rapatriés en Irak !  

    Bravo à la Pologne  d’avoir maintenu une position ferme et sans aucune concession ! 

    Résister, c'est toujours possible...

    lfar pouce levé.jpg

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Illusions perdues.

    1A.jpgA l’affiche : Illusions perdues, un film français de Xavier Giannoli, avec Benjamin Voisin (Lucien Chardon – de Rubempré ), Cécile de France (Louise de Bargeton), Vincent Lacoste (Étienne Lousteau), Gérard Depardieu (Dauriat), Salomé Dewaels (Coralie), Xavier Dolan (Nathan d’Anastazio), Jeanna Balibar (Marquise d’Espard), André Marcon (Baron du Châtelet), d’après le roman éponyme d’Honoré de Balzac.

    Lire la suite

  • Éphéméride du 20 novembre

    Le Fort Saint Jean, à Marseille

     

     

    1423 : Début du sac de Marseille par les Aragonais 

     

    Pendant trois jours, jusqu'au 23 novembre, les troupes du roi Alphonse V d'Aragon vont saccager la ville : la raison profonde de cet épisode - l'un des plus tragiques de la cité phocéenne... - est à rechercher dans l'affrontement de la seconde maison d'Anjou-Provence et de la maison d'Aragon - déjà détentrice de la Sicile - pour la possession du royaume de Naples. Marseille fit donc, là, les frais d'un conflit qui ne la concernait que très vaguement, et de très loin.

    Dix-huit galères et douze vaisseaux aragonais longèrent les côtes provençales, en ce mois de novembre 1423, passant au large de Nice puis de Toulon. La ville de Marseille était notoirement désarmée et, surtout, privée de sa flotte.

    Une chaîne amovible devait interdire l'entrée du port, mais elle se composait en fait de deux chaînes de quinze mètres environ, fixées, au milieu de la passe, à une sorte de tour en bois : la défense était donc assez illusoire, et plutôt symbolique.

    Le 18 novembre, les postes de guet de Marseilleveyre et de la Garde signalèrent l'arrivée de la flotte aragonaise. Le 20 novembre un premier contingent de soldats débarqua. Ils se heurtèrent à la résistance acharnée des défenseurs de la tour Maubert (la tour carrée ci dessus, à droite, reconstruite par la suite, et devenue aujourd'hui la célèbre Tour du roi René, incluse maintenant dans le Fort Saint-Jean, l'autre tour, ronde, à gauche, étant la Tour du Fanal), mais la chaîne qui barrait l'entrée du port fut brisée et les galères catalanes pénétrèrent dans le port.

    Alors commença le pillage de la ville : les habitants se défendirent maison par maison, mais les catalans mirent le feu partout. Avec le violent mistral, celui-ci se propagea très rapidement. Le pillage et l'incendie durèrent trois jours.

    Alphonse V repartit en Aragon à la fin du mois de novembre, en emportant comme trophée les deux parties de la chaîne du port. Mais, à cause des malfaiteurs, qui continuèrent le pillage, les habitants mirent du temps à revenir dans la ville, qui "disparut" ainsi, en quelque sorte, cessant presque d'exister, pendant plusieurs jours.

    20 novembre,cugnot,fardier,louis xv,traite de paris,1814,1815,traites de westphalie,cent jours,grand louvre,plumier,guimet

    Depuis 1423, la chaîne qui barrait l'entrée du Port de Marseille est exposée dans la cathédrale de Valence, en Espagne 

     

    3 novembre,azincourt,charles d'orléans,liège,charles le temeraire,perron,tour eiffel,malraux,olympe de gouges,saint hubert

     

    Lire la suite

  • NOUVELLE CALÉDONIE : CE 12 DÉCEMBRE, DIRE NON À LA CHINE, OUI À LA FRANCE (POUR LA TROISIÈME FOIS !)

    2.jpg

    PAS BESOIN D'ÉPILOGUER,

    TOUT LE MONDE LE SAIT :

    CE 12 DÉCEMBRE

    LA NOUVELLE CALEDONIE CHOISIRA LA CHINE

    OU DE CONTINUER AVEC LA FRANCE

    POUR NOUS C'EST CLAIR :

    OUI À LA NOUVELLE CALÉDONIE TOUJOURS FRANÇAISE !

    1.jpg

  • Montréal de l’Aude ou Mont-Royal en France ? par Guy Adain

    C’est de Montréal (Mont-Royal) le bien nommé que pourrait nous advenir « Le grand remplacement » 
    Nous aussi, nous avons le nôtre…
    Il est royal et salutaire pour tous ! Il est annoncé silencieusement car il est d’Or, à la différence des paroles, paroles, paroles… qui elles sont souvent d’argent… sale !
    L’étoile Réale est venue se fixer au dessus de la Collégiale Saint Vincent à Montréal pour nous indiquer le nouvel ancrage, le nouveau point de départ de la reconquête des coeurs.
    Voilà, n’en doutons pas, un signe de la Providence qu’il nous faut discerner dans le vacarme tumultueux du déchaînement des passions exacerbées pour atteindre et s’emparer du Pouvoir !
    C’est un heureux événement et une sage décision que de fixer la source du renouveau dans ce beau village de France en terre d’Aude.
    À petit bruit, il faut répandre la bonne nouvelle, la prochaine élection est une opportunité d’affirmer ce que nous sommes, et ce que nous défendons. Ne nous laissons pas enfermer dans des bulles qui nous sont étrangères. Nous ne sommes ni à droite ni à gauche, mais pour l’heure au… Sud-Ouest ! 
    D’aucuns nous classent, à droite, voire extrêmement à droite, mais leur balance est viciée; droite et gauche sont estimées par rapport à l’hémicycle de l’Assemblée !
    Notre principe est ailleurs, très en « dessous »… Car nous voulons porter « La France à bout de bras »comme le souhaitait déjà « feu Henri d’Orléans, Comte de Paris ».
    La suite nous appartient avec à notre tête le Prince Jean de France l’actuel comte de Paris.
    Pour mémoire : « En 1355, Montréal est brûlé et rasé par le Prince Noir, fils du roi d’Angleterre Edouard III. » (Sic)
    En 2022, avec notre Prince Jean de France ; Montréal pourrait-être le bourgeon du Lys Royal qui redonnerait à la France ses lettres de noblesse avec l’Amour et l’Espoir.
    Guy Adain

  • L'excellent livre de notre ami Marc Rousset en rupture de stock !...

    lafautearousseau apprend avec plaisir que l'excellent ouvrage de notre notre non moins excellent ami Marc Rousset, "Comment sauver la France /Pour une Europe des Nations avec la Russie", est en rupture de stock, un mois après sa sortie, chez tous les distributeurs sauf Amazon!

    Bien parti pour un record de ventes : toutes nos félicitations à Marc Rousset...

  • Demain, ne manquez pas notre Éphéméride du jour...

    maurras.jpgEn plus de tout le reste (notamment la signature du  2ème Traité de Paris en 1815, après la folie napoléonienne des Cent jours, qui nous coûta la perte de nombreux territoires et de 500.000 habitants) notre Ephéméride évoque ce jour de 1952 où, sous la Coupole, Jules Romain rendit hommage à Charles Maurras.

    Injustement condamné en 1945 pour "intelligence avec l'ennemi" ("la seule forme d'intelligence qu'il n'ait jamais eue", devait déclarer François Mauriac), Charles Maurras était, à partir de ce jour-là, automatiquement exclu de l'Académie :

    celle-ci se grandit une première fois le 1er février 1945, en l'excluant - puisqu'elle ne pouvait s'opposer à la force brute... - mais en refusant de le radier et de lui élire un remplaçant, déclarant simplement son siège vacant.

    Elle attendit sa mort pour élire son successeur (ce sera le duc de Lévis Mirepoix).

    L'Académie se grandit encore, une seconde fois, ce 20 novembre 1952, lorsque, quatre jours à peine après la mort de Maurras, Jules Romains lui rendit son hommage solennel...

    lafautearousseau

  • Éphéméride du 19 novembre

    1895 : Naissance de Pierre Gaxotte

     

     

     

     

    1665 : Mort de Nicolas Poussin 

     

    C'est lui qui a exprimé les deux pensées célèbres :  

     

    •  "Le but de l'Art, c'est la délectation"...

     

      "Ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait...    

     

    Voici son autoportrait, peint pour Paul Fréart de Chantelou, qui était son ami, et un grand amateur de sa peinture (1650, Louvre) : 

     

    Ci dessous, Le Massacre des Innocents :  

     

    resizeimage.jpg
     

    Les amateurs de ce maître du classicisme trouveront de nombreux tableaux commentés et expliqués sur le site suivant : 

     

    http://www.nicolas-poussin.com 

     

     

    10 novembre,saint martin du canigou,charles vii,rouen,jeanne d'arc,louis xi,couperin,robespierre,notre-dame de paris,chaumette,dupleix

     

    Lire la suite

  • Éphéméride du 18 novembre

    1927 : Création de la Coupe du monde de football

     

     

     

     

    1548 : Le Parlement de Paris interdit la représentation des Mystères 

         

    L'événement aura une grande conséquence car, en disparaissant, ils vont tout simplement céder toute la place... au Théâtre !

    Les Mystères représentaient généralement la Passion du Christ, ou un épisode de l'Histoire Sainte, en se nourrissant également de légendes et d'histoires populaires. Ils étaient écrits pour plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de personnes qu'ils mettaient en scène.

    Le document le plus irréfutable sur les Mystères, c'est la fameuse peinture de Jean Fouquet (ci dessous), une miniature, reproduisant une représentation du "Mystère de Sainte-Apolline" (vers 1450) d'Andrien de la Vigne. La scène se passe, en 249, à Alexandrie où la Sainte fut brûlée vive après avoir été torturée. 

    appoline.gif
    Un "procès-verbal" de l'époque, compte-rendu de l'auteur-metteur en scène De la Vigne, corrobore ce que montre l'oeuvre de Fouquet.
    On peut y lire :

    "MJ = le Meneur de Jeu (l'auteur, ndlr), le livre de conduite et la baguette à la main, dirige la séance, soufflant leur texte aux uns, faisant respecter la mise en scène aux autres... L'aire de jeu, le hourt est ici terre battue. Ligotée sur une planche, Sainte Apolline est torturée par quatre bourreaux : 2 lui serrent les chevilles, un autre lui tire les cheveux. Le bourreau B lui arrache les dents avec une longue pince. A gauche, le Fou F s'est déculotté, en signe de dérision. Au fond, les échafauds en demi-cercle. Au "Premier Etage" : des loges dont seulement deux sont des mansions : le Ciel, l'Enfer (dont la Gueule d'Enfer occupe le rez-de-chaussée). Les autres loges sont occupées par le public, sauf une contenant les musiciens. La loge L est un "estal" ou "lieu". Le personnage, ici désigné par R, est sans doute le Roi. Puisqu'il joue, son fauteuil, entouré de public, est vide..."

     

     

    10 novembre,saint martin du canigou,charles vii,rouen,jeanne d'arc,louis xi,couperin,robespierre,notre-dame de paris,chaumette,dupleix

     

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Éphéméride du jour...

    lfar flamme.jpgEn plus de tout le reste, elle traite du fameux Toast d'Alger, acte I de la capitulation en rase campagne de l'Eglise catholique devant la Nouvelle religion Républicaine : par ce toast, le cardinal Lavigerie - pourtant, un... conservateur ! - indiquait aux catholiques qu'il fallait accepter la forme nouvelle de gouvernement... (entendez : la République).

    Cet acte I sera suivie par le Ralliement de Léon XIII puis par le coup de poignard dans le dos de Pie XI et ses ignobles sanctions vaticanes contre l'Action française : une Action française qui menait alors la croisade contre un Hitler qui ne cessait de "monter" outre-Rhin...

    Malgré de grands Papes (Pie X, Benoît XV, Pie XII) la partie gangrenée du pays légal catholique, acquise aux idées nouvelles, a réussi son coup : une reddition sans conditions aux soi-disant idéaux révolutionnaires, une capitulation en rase campagne, une soumission de l'Eglise catholique légale à la Révolution, admise par elle comme supérieure à elle et à qui elle doit respect et obéissance...

    Tout cela a commencé par le Toast d'Alger...

    lafautearousseau

  • Éphéméride du 17 novembre

    1994 : Mise en service de L'Eurostar

     

     

     

    594 : Mort de Georges Florent dit Saint Grégoire de Tours 

     

    Évêque et historien, né en 538 à Augustonemetum (Clermont-Ferrand), Georgius Florentius est issu d'une famille sénatoriale.

    Ordonné diacre en 563, puis devenu évêque en 573, il assure la restauration de l'église Saint-Martin à Tours.

    Historien, il laisse plusieurs ouvrages dont le plus important, qu'il compose à partir de 575, est l'Historia Francorum, l'Histoire du peuple franc, des origines à 591. Les six derniers volumes constituent la source la plus intéressante d'informations historiques sur l'époque mérovingienne. 

    IRHT_106971-p.jpg 
    Sacramentaire de Marmoutier à l'usage d'Autun, Tours, collégiale Saint-Martin
     
     
     

    10 novembre,saint martin du canigou,charles vii,rouen,jeanne d'arc,louis xi,couperin,robespierre,notre-dame de paris,chaumette,dupleix

     

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Éphéméride du jour...

    lfar flamme.jpgEn plus de tout le reste, elle essaie de bien mettre en évidences les responsabilités énormes de Clemenceau dans la poursuite de la Guerre, alors qu'une paix séparée était possible avec l'Autriche presque dès le début de celle-ci. Mais par son anti-catholicisme haineux, forcené et idéologique, Clemenceau préféra "casser" l'Empire Austro-Hongrois - qui était, contrairement aux apparences, notre allié naturel contre la Prusse - alors que, dans le même temps, par sa germanolâtrie/prussophilie héritée des Encyclopédistes, des Révolutionnaire, des républicains et des deux Empires, il refusa de "casser" l'Empire allemand, notre véritable ennemi mortel, qui n'avait même pas cinquante ans d'existence !...

    C'est Maurrras qui a raison : Clemenceau ne reste pas comme "le Père la Victoire" mais comme "le Perd la Victoire" : il a agi contre les intérêts vitaux du Peuple français, en intelligence avec l'ennemi... alors que l'Action française et tous les patriotes demandaient le démembrement de l'Allemagne.

    Hitler, vingt ans après le calamiteux Traité de Versailles de Clemenceau, n'est que le fruit pourri d'une politique pourrie et anti nationale...

    lafautearousseau