UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEÂTRE : Duos sur canapé, par Thomas Planquert.

3.jpg

Un grand, un vrai succès du boulevard ! Dans la seconde partie du vingtième siècle, ce n'est pas si fréquent que cela.

" Duos sur Canapé " a été joué deux mille deux cents fois à Paris entre 1972 et 1980. Qui peut dire mieux dans cette décennie ?

L'auteur, Marc Camoletti, a profité de cette avalanche de spectateurs pour adapter et mettre en scène sa comédie à l'écran.

2.jpg

Ce vrai succès populaire, le voici restitué sur la scène du Théâtre Michel dont Marc et Germaine, sa femme, sont les heureux propriétaires. Lorsque le rideau se lève pour la première fois sur cette histoire, ils viennent à peine de s'installer dans des murs dont la peinture n'est pas encore tout à fait sèche. Ils sont enthousiastes, ils y croient et ils ont bien raison. Le triomphe est au rendez-vous.

Il y a bien sûr quelques mauvais coucheurs, des critiques qui se moquent de cette histoire qu'ils jugent sans intérêt. Sont-ils jaloux ? Aigris ? Peu importe à l'auteur, à la directrice et aux interprètes. Leur coeur et leur âme vibrent seulement au rythme du rire des spectateurs, des applaudissements et des rappels.

Aujourd'hui, Marc et Germaine Camoletti ne sont plus là. Christophe, leur fils, a pris la relève, avec l'intention de faire découvrir à une nouvelle génération des pièces désormais immortelles. Comme " Duos sur canapé "...

12.jpg

 

UN SUCCES INTERNATIONAL

La pièce a été créée au Théâtre Michel en 1962. Elle a été jouée sans la moindre interruption, sauf les soirs traditionnels de relâche, jusqu'en 1976. Elle a été reprise en 1978 et s'est arrêtée, en plein succès, en 1980.

Elle a aussi été à l'affiche dans d'autres pays.

Parmi eux :

- l'Allemagne

( plus de huit cents représentations )

- l'Espagne

( plus de six cents représentations )

- la Grèce

- la Belgique

- l'Afrique

- l'Amérique du Sud ( avec différentes troupes )

- le Mexique

- le Japon ( avec différentes troupes )

11.jpg

 

FICHE

Durée : 1h55 environ.

Une pièce de Marc Camoletti

Réalisation : Georges Folgoas

Mise en scène : Marc Camoletti

Décors : Germaine Camoletti

Avec : Jacques Balutin, Daniel Prévost, Marcel Philippot, Marilys Morvan, Michelle Charry.

Enregistré au Théâtre Michel.

10.jpg

 

L'HISTOIRE

Un avocat et sa femme,  chirurgien-dentiste, décident de se séparer. Le cabinet dentaire, tout comme le bureau de l'avocat, se trouvent au domicile conjugal et aucun des deux époux ne veut céder la place à l'autre. D'un commun accord, le couple décide de se partager l'appartement et cette frontière imaginaire sera symbolisée par un ruban rouge posé sur le canapé. Chacun des deux époux envisage de refaire sa vie, lui avec une cover-girl et elle, avec un acteur. Toutes les difficultés vont surgir par l'obligation de cette cohabitation. Un domestique futé et omniprésent imaginera quantité de solutions pour résoudre les problèmes.

9.jpg

 

REPLIQUES CULTES

1) Monsieur

Non, non Victor, restez, j'ai à parler à Madame et vous savez très bien qu'elle ne veut pas me répondre si vous n'êtes pas là !

Victor

Oh non Madame, ça fait presque trois semaines  que ça dure !

Jacqueline

Adressez-vous à Monsieur, c'est lui qui ne veut plus me voir !

Victor

Allons Monsieur !

Monsieur

Vous savez très bien que c'est Madame qui ne peut plus me voir !

Victor

Enfin Madame, vous entendez !

Jacqueline

Non, vous avez bien que nous ne nous entendons plus !

8.jpg

 

2) Victor

Alors, fâché c'était du provisoire, mais séparé ça devient du définitif ! Ah non ! Moi, je résilie Monsieur et Madame !

Monsieur

Victor, vous savez bien que je vous aime beaucoup !

Victor

Je sais, moi aussi Monsieur.

Jacqueline

Et moi, je vous aime encore plus que lui !

Victor

Oui, mais ça, c'est parce que je réussis très bien les beignets d'escargots au coulis d'ananas !

Monsieur

Vous n'êtes pas que mon secrétaire, vous êtes aussi mon bras droit !

Jacqueline

Le mien aussi !

Victor

Eh bien justement, pour le ménage, il ne me reste plus que le gauche de libre !

7.jpg

 

3) Jacqueline

Ah, parce que tu vas te remarier ?

Monsieur

J'en ai l'intention.

Jacqueline

Ah oui, et avec qui ?

Monsieur

Et bien avec une jeune femme.

Jacqueline

Oui, ça je me doute bien que c'est pas avec la bâtonnier !

6.jpg

 

4) Madame

Je refais ma vie de mon côté, dans mon côté.

Monsieur

Et qui est l'heureux élu ?

Jacqueline

Oh, quelle importance !

Monsieur

Aucune, aucune ! Comme tu me dis que tu vas recevoir un monsieur ici, j'aimerais tout de même savoir qui je vais croiser le soir, en peignoir, dans les couloirs !

7.jpg

 

5) Monsieur

Je connais très bien un Johnny Walker que j'apprécie avec modération, mais alors un Robert ?! Il va falloir qu'il se fasse un vrai nom !

Jacqueline

Mais il va se le faire ! S'il n'a pas la place qu'il mérite, c'est qu'il n'a pas eu sa chance à Paris.

Monsieur

Oh, mais il a raison de jouer à la campagne, l'air y est meilleur !

1.jpg

 

6) Monsieur

Alors, vous aurez un supplément par mois.

Victor

Par Monsieur ?

Monsieur

Oui, par moi et par mois.Victor

Victor

Oui, Monsieur veut dire par lui et par mois.

Monsieur

Voilà, c'est ça.

Victor

Pour quatre ?

Monsieur

Pour deux, pour ma nouvelle femme et moi, quoi !

Victor

Pour vous ?

Monsieur

Pour nous.

Victor

Par vous ?

Monsieur

Par moi, 500 francs par mois. Mais enfin, c'est rien que pour moi !

Victor

Pour moi, pour un mois.

Monsieur

Voilà, c'est ça !

Victor

Alors pour moi, pour un mois, par vous, pour un mois pour moi.

Monsieur

Voilà c'est ça.

5.jpg

 

Et, pour les mordus, voici la pièce dans son intégralité :


Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel