UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEÂTRE : Le diamant rose, par Thomas Planquert.

3.jpg

Un bel écrit pour un "Diamant Rose" qui vous fera voir la vie en bleu.

Pierre Laville est un auteur célèbre qui ne fait pas partie des professionnels de la comédie, voire du vaudeville.

Pour Jacques Balutin et Henri Courseaux, il s'est surpassé.

1.jpg

Un bel écrit pour un "Diamant Rose" qui vous fera voir la vie en bleu. Pierre Laville est un auteur célèbre qui ne fait pas partie des professionnels de la comédie, voire du vaudeville. Pour Jacques Balutin et Henri Courseaux, il s'est surpassé.

Cette histoire de diamantaire mené en bateau par son associé a fait les beaux soirs du Théâtre Daunou et le bonheur de ses interprètes et du metteur en scène. On dit souvent que le spectacle est une grande famille, même si de temps à autre certains sortent du clan et en disent du mal. Ils n'en sortent jamais gagnants, bien au contraire.

Dans le petit monde du théâtre, la fidélité et la complicité en toutes circonstances sont d'incontestables atouts. Ils permettent de vivre heureux, de traverser, sans risquer la moindre séquelle, les moments difficiles où l'on n'obtient pas toujours les succès que l'on croit mériter. L'amitié entre Jacques Balutin et Michel Roux n'est plus à prouver. Elle ne date pas d'hier, ni même d'avant hier et constitue un exemple à suivre d'urgence.

2.jpg

 

FICHE

Durée : 1h45 environ.

Auteur : Mickael Pertwee

Mise en scène de Michel Roux

Réalisation de Georges Folgoas

Adaptation de Pierre Laville

Avec : Jacques Balutin, Henri Corseaux, Jean-Claude Isert...

Spectacle enregistré au Théâtre Daunou en 1990.

10.jpg

 

L'HISTOIRE

Que se passe-t-il lorsqu'un bijoutier rentre chez lui et qu'un policier le prend pour un voleur ? Si, de surcroît, son associé gaffeur vient lui emprunter sa voiture et qu'un important vol de bijoux vient d'être commis, il y a de fortes chances pour que ce cocktail soit explosif...

9.jpg

 

CRITIQUE

Ce "Diamant Rose" est un véritable vaudeville. Complètement francisé par Pierre Laville et particulièrement "speed". Ca n'arrête pas ! Pour une fois, ce n'est pas le texte qui fait rire, mais l'action elle-même. Jacques Balutin a une bobine à nulle autre pareille. Vous le regardez, et vous riez déjà. Il a une binette idéale pour jouer, comme il le dit lui-même, "les gugusses". Dans cette pièce, il démontre, une fois de plus, qu'il est un as du boulevard qui vous met en joie même si vous êtes d'une humeur grincheuse. Balutin est le parfait remède pour soigner tous vos maux. Pour lui, il y a le théâtre où l'on s'ennuie , et celui où l'on rit. Sans hésiter, il a choisi la seconde catégorie. On ne cesse de s'en féliciter.

Pierre Bruneau - FRANCE SOIR

 

Une pièce totalement délirante où les situations comiques s'enchaînent à un rythme infernal. Jacques Balutin, comme à son habitude, incarne avec beaucoup d'humour le personnage principal de cette histoire complètement loufoque. Une grande réussite.

8.jpg

 

REPLIQUES CULTES

1) Eddie (au téléphone)

Ne t'énerve pas, ce soir on ira à l'hôtel ! Oui, j'ai réservé une chambre pour nous 2. Au Ritz ? Ahahahah, mais non, écoute, à Paris y a pas que le Ritz, j'ai beaucoup mieux ! Un p'titendroit intime, propre, à la campagne... L'Atlas Hôtel, à Nanterre ! Et j'offre le champagne hein !

 

2) Max

Tu as la clé de mon appartement ?

Eddie

Je suis ton associé, ton meilleur ami et tu oublies que cet appartement, avant, était le sien !

Max

Oui mais maintenant il est à moi, tu n'as pas à avoir la clé, donne !

Eddie

Non, j' la garde !

Max

Pourquoi faire ?

Eddie

S'il t'arrivait quelque chose !

Max

Du genre ?

Eddie

Suicide au gaz dans ta cuisine...

Max

J'ai une cuisinière électrique !

7.jpg

 

3) Diane

Tu pourras tout me demander, tout !

Max

T'as pas honte ?

Diane

Non, j'ai pas honte !

Max

Eddie est mon ami, c'est mon associé et en ce moment il carbure aux anabolisants, ça fait des bras énormes ces machins là !

Diane

Oh, s'il te palit.

Max

Non, non ! Il prendrait pas d'anabolisants je me laisserais faire parce que je suis un faible.

6.jpg

 

4) Eddie

C'est plutôt une bonne nouvelle, non ?

Max

Ah bon, parce qu'en plus t'es content ?

Eddie

Ben, toi aussi j'espère ! Le châssis grinçait, la taule rouillait, les têtes de bielles étaient fichues depuis longtemps... L'assurance t'en donnera dans les 4 ou 5 mille francs, alors que ça valait quoi ? 500 balles !

Max

500 balles ! Tu te rappelles quand même qu'il y a 6 mois tu le l'as vendu 10000 francs.

Eddie

Ne change pas de sujet hein !

Max

Et qu'est-ce que t'as dit à la police ?

Eddie

La police ?

Max

Ben oui, la police ! T'as bien fait une déclaration pour le vol ?

Eddie

Pour qu'ils te la retrouvent ? Et je te ferais louper une affaire pareille !

5.jpg

 

5) Max

Max Simoun, oui, on comprend "maximum", tout le temps, oui ! Ah bon ? Pourquoi vous aussi, c'est quoi votre nom ? Le Nain ! Ah oui, oui, non, non, en un seul mot ! Mais bon c'est court quand même... Mais qu'est-ce que vous voulez, on entendra comme ça toute notre vie, faut vous y faire ! Ah bon vous en souffrez à ce point là ? Non mais faut pas, faut vous secouer, un peu de courage ! Une psychanalyse ? Vous rigolez, ça sert à rien ! Allons Lenain, soyez grand ! Vous pouvez me téléphoner quand vous voulez ! Simoun, mon nom est dans l'annuaire. Simoun, comme le vent du désert, c'est ça ! Et ben voyez qu'on peut encore vous faire rire un peu de temps en temps ! Hein ? Oui ! (en apparte à Eddie : Il est dépressif, mais dépressif ! J'ai jamais vu un nain dépressif comme ça !) Prendre un verre un de ces jours tous les deux ? Ecoutez si ça peut vous remonter le moral, absolument ! Je suis célibataire, oui, je vis seul. Pardon ? Comment je suis ?...

3.jpg

 

6) Max

Qu'est-ce qui s'est passé ?

Eddie

Tes haricots ont explosé !

Max

Merci mon dieu, merci mon dieu ! J'ai cru que tu l'avais tué !

Eddie

Tué qui ?

Max

Didi...

Eddie

Didi ?

Max

Si, si si si sissi...nette !

Eddie

Sissinette ?

Max

Ma chatte !

Eddie

Poussinette !

Max

Poussinette vient de poussi, qui vient de pussi, qui veint de pipi. Elle devait faire son petit sissi. Net ! Par contraction...

Eddie

Ah... Mais tu l'as mise dans la salle de bains ? Comment est-ce que j'aurais pu la tuer de la cuisine ?

Max

J'ai cru entendre un coup de feu !

Eddie

Il t'a paru logique que j'ai un révolver et que je tire avec dans ta cuisine, sur ton chat, qui prend son bain !

Max

N'en parlons plus !

Eddie

Et tu m'as fait exploser ton arme secrète à la figure ! Ecorché vif par des haricots blancs !

4.jpg

 

7) Eddie

Non mais tu n'as rien dit à la police ?

Diane 2

La police ? Pour que Joe soit au courant, merci !

Eddie

Joe c'est son mari...

Diane 2

Il est catcheur.

Max

NON ?

Diane 2

catcheur professionnel !

Max

professionnel en plus ?

Diane 2

Oh oui, je sais ça surprend toujours les gens que moi avec mon éducation, et lui avec son physique tellement...

Eddie

mais il est très sensible, s'il savait il aurait le coeur brisé !

Max

Oui, et toi la nuque !

1.jpg

 

8) Diane

On les retrouvera, ça a pas dû se passer bien loin !

Max

au pire des endroits ! Sous le nez d'Eddie et de l'inspecteur ! S'ils les trouvent on est tous foutus ! Avec le pot que j'ai aujourd'hui l'étape suivante, ils reviennent ici, ils nous trouvent ensemble, Eddie me tue, il va en prison pour meurtre, on t'arrête pour vol et j'ai plus personne pour garder le magasin !!!

 

Et, pour les mordus, voici la pièce dans son intégralité :


Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel