UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEATRE : Le Complexe de Philémon, par Thomas Planquert.

1.jpg

Suzanne Flon a mené une carrière d'exception avec, parfois, la plus grande discrétion.

Elle a été l'interprète des plus grands succès du théâtre, elle a été récompensée par trois Molière, et pourtant, elle n'en a pas tiré la moindre gloire.

Elle était capable de nous offrir de l'émotion, ou de nous divertir. En affichant un rire connu et reconnu entre mille dans le petit monde du théâtre.

La voici dans ce "Complexe de Philémon", un mélange d'humour et d'intelligence. Le genre de sujet qui lui allait si bien...

2.jpg

 

FICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Samedi 23 Juin 1973.

Date de première diffusion TV le Vendredi 26 Octobre 1973 (2ème chaine)

Durée 126 mn. (Couleur)

Une pièce de Jean Bernard-Luc

Mise en scène de René Clermont

Réalisation de Georges Folgoas

Décors de Jean-Pierre Seher

Costumes de Donald Cardwell

Avec :Suzanne Flon (Hélène), Bernard Lavalette (François), Gabrielle Doulcet (Antonina), Fred Pasquali (Blaise), Grégoire Aslan (Le Professeur), Liliane Gaudet (Mlle Pelousco), Annick Alane (Lucienne), Louise Robin (Cécile), Luisa Copeyn (Olga).

10.jpg

 

L'HISTOIRE

Comment une psychanalyse sommaire et mal comprise crée des bouleversements au sein d'un couple bourgeois très uni. François et Hélène Saint Faust vivaient heureux depuis quatorze ans lorsque la psychanalyse fit irruption dans leur vie. Hélène se persuade que son mari n'est pas normal et consulte donc un psychanalyste, celui-ci diagnostique chez François le complexe de Philémon, qui atteint les maris fidèles. Prête à tout pour obtenir sa guérison, Hélène le jette dans les bras de trois de ses amies...

17.jpg

 

CRITIQUES

Quelle grande comédienne que Suzanne Flon ! On regrette de ne pas la voir plus souvent à la télévision. Elle devrait accepter les propositions des auteurs et réalisateurs. Elle ferait, sans nul doute, notre bonheur.

On ne fait plus l'éloge de Suzanne Flon. Suzanne Flon est toujours parfaite. Mais on peut faire celui d'Annick Alane, irrésistible de drôlerie. Son comique est toujours d'une vérité criante, sans charge, avec ce décalage de la vie à la scène qui fait tout l'art du comédien.

Bernard Lavalette est un grand acteur. Il nous fait rire et nous rions, sans le moindre complexe.

Au Théâtre Ce Soir s'évertue à présenter des oeuvres de qualité. Le Complexe de Philémon est de celles-là. Cette satire d'une psychanalyse sommaire et mal comprise est une excellente comédie, sans vulgarité, et, qui plus est, bien construite.

Nous avons le plaisir de rire... Vraiment...Simplement... Et de tout coeur...

11.jpg

 

REPLIQUES CULTES

1) Hélène

Je suis peut être triste en effet, mais c'est à la fois conscient, inconscient et subconscient et même co-conscient.

 

2) Hélène

Qu'est ce que je sais de vous ? Rien ! De votre enfance rien ! Ce qui s'appelle rien. Torturiez-vous les bêtes, aimiez-vous à vous déguiser, aviez-vous peur de la lune ? Vous ne m'avez jamais rien dit.

16.jpg

 

3) Hélène

Oh, non ne me dites plus un mot de ce monte-charge. Oh, vous ne pouvez pas savoir, François, comme tout ce que vous m'avez appris sur la mort de Monsieur Saint Faust a pu me faire plaisir.

 

4) François

Voulez-vous dire à Madame Brévan que son frère lui fait demander où elle se trouvait le jour de son mariage il y a dix-sept ans.

14.jpg

5) François

Je voulais te demander comment se fait-il que tu ne sois pas venu à votre mariage ? Comment quel mariage ? Mais, mon mariage. Avec qui ? Mais avec Hélène !

 

6) François

J'espère que vous n'avez pas d'autres sujets de tristesse, du moins pour aujourd'hui. J'ai besoin de souffler.

Hélène

Non, François. Demain, peut-être.

7.jpg

7) Mademoiselle Pelousco

Je suis désolée, Madame, mais je dis non. Jamais un homme ne m'a prise dans ses bras.

Hélène

Et bah, justement c'est une occasion.

Mademoiselle Pelousco

Mais je ne cherche pas l'occasion, je me réserve.

 

8) Mademoiselle Pelousco

Je veux bien l'épaule de Monsieur Saint Faust, mais pas le baiser de Blaise.

Hélène

Ah, Mademoiselle, c'est les deux ou rien.

Blaise

Je ne sais pas si Madame se rend compte des sacrifices qu'elle exige de moi.

Mademoiselle Pelousco

Comment des sacrifices ?

8.jpg

9) Blaise

Je vous prie de m'excuser Mademoiselle, mais il le fallait, vous le savez d'ailleurs.

Mademoiselle Pelousco

J'aurais du vous gifler.

Blaise

Ah oui, vous auriez du me gifler, vous avez oublié.

 

10) Lucienne

Mais avant de prendre une décision, il faut tout de même que j'en parle [...] à mon confesseur.

Hélène

Ton confesseur ? Tu as le temps. On ne parle jamais de ces choses là à son confesseur avant. Après, toujours !

3.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel