UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEATRE : Frédéric, par Thomas Planquert.

2.jpg

Robert Lamoureux est un auteur de théâtre qui déborde d'imagination, et un acteur qui ne manque pas de fantaisie.

Il le démontre avec cette comédie, Frédéric, à l'affiche de laquelle on trouve aussi Jean Topart, un acteur exceptionnel dont la voix si particulière est aussi célèbre que le nom, et Magali de Vendeuil.

C'est à l'occasion d'une audition pour une tournée en France de cette pièce qu'elle a croisé Lamoureux pour la première fois.

Quelques mois plus tard, elle est devenue sa femme. Une belle histoire d'amour et d'humour.

3.jpg

 

FICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Jeudi 22 Janvier 1970.

Date de première diffusion TV le Jeudi 19 Mars 1970 (TF1)

Durée 101 mn. (Noir et blanc)

Une pièce de Robert Lamoureux

Mise en scène de Pierre Mondy

Réalisation de Pierre Sabbagh

Décors de Roger Harth

Costumes de Donald Cardwell

Avec : Robert Lamoureux (Frédéric), Maurice Risch (Strole), Bernard Véron (Le Guellec), Luc Ritz (Monnier, la sentinelle), Robert Rollis (Rousseau), Régis Ander (Lecadu), Magali de Vendeuil (Louise), Yves Peneau (Cotteret), Yves Brainville (Chastignac), Serge Nadeau (Tessart), Paul Mercey (Tronneger), Lucien Privat (Loss), Chantal Bonneau (Michaela), Edward Sanderson (le Soldat), Jean Topart (le chef), Roger Desmare (l'inspecteur), Lucien Privat (le 1er gorille), Stanislas Zmarzlik (le 2ème gorille), Jean-Luc Géninsca (un inspecteur)...

7.jpg

 

L'HISTOIRE

Frédéric est le modeste employé d'un laboratoire français de recherches nucléaires. Il a des dons extraordinaires qui ne sont pas utilisés : entre autres, il possède une mémoire prodigieuse.

Il lui suffit de lire une seule fois la formule la plus compliquée pour que celle-ci soit à jamais gravée dans son souvenir. Bien entendu, ce remarquable "don" intéresse les agents d'une puissance étrangère car Frédéric connaît une formule qu'ils veulent se procurer coûte que coûte et pour ce faire : ils le kidnappent.

8.jpg

 

CRITIQUES

Une comédie sans prétention, servie par un très beau dialogue de Robert Lamoureux et une interprétation éblouissante.

C'est bon de rire sans arrière-pensée, avec cette fantaisie rocambolesque faite à la mesure du personnage central.

Un bonheur de retrouver ce grand comédien qu'est Jean Topart. Sa diction, sa voix, sa prestance sont véritablement uniques.

Robert Lamoureux fait du Robert Lamoureux, et c'est un plaisir à ne bouder sous aucun prétexte.

Une pièce qui nous fait rire aux dépens des agents secrets et des services dits "spéciaux".

Robert Lamoureux est l'homme le plus sympathique qui soit jamais monté sur une scène. On rêverait de faire partie de sa famille.

5.jpg

 

REPLIQUES CULTES

1) Le Guellec

Dans un couple, la gloire de l'un, c'est un peu aussi la gloire de l'autre.

 

2) Frédéric

Des espions ? Dans le centre ? Ca fait trois ans que je suis là, j'en ai jamais vu un.

 

3) Frédéric

Conférence ! Vous avez déjà vu des conférences réunissant le chef d'Etat Major à l'armement atomique, la sécurité du territoire et un chef d'entretien, vous ?

 

4) Frédéric

Quelle idée d'aller mettre ce papier-là, à cet endroit là, dans un livre. C'est une place pour un secret d'Etat ?

Tessart

Les secrets d'Etat, c'est comme tout, il faut bien les mettre quelque part.

Frédéric

C'est juste et je vais même vous dire où je mettrai le prochain secret d'Etat que je trouve moi, vous allez voir !

 

5) Frédéric

Demandez lui, vous mon Général, parce que vous... le grade, l'uniforme... et puis toutes vos décorations, ça la fera rire.

6.jpg

6) Mademoiselle Klaus

Il a découvert cette nuit qu'il dormait mal à cause d'un raie de lumière dans le bungalow.

Stole

Au bout de trois semaines ?

Mademoiselle Klaus

C'est la pleine lune.

Stole

Qu'est ce que vous voulez que je fasse ?Une éclipse ?

 

7) Frédéric

Je devais être ici, choyé, dorloté, bichonné et tout. Au lieu de ça, je vais de contrariétés en déceptions. Je suis déçu par mon internement.

 

8) Frédéric

En prenant mon bain, j'ai encore vu un requin à 10 mètres du bord.

Stole

Rien à faire, on a beau leur dire que ça vous gêne...

Frédéric

Ces bêtes-là crèvent de faim, il faudrait faire quelque chose.

Stole

On pourrait signaler leur cas à la croix rouge.

 

9) Frédéric

Vous êtes cuisinier vous ? Oui, ça saute pas aux yeux quand on se met à table.

 

10) Mr Smith

Le bruit court, au centre, qu'entre Lecadu et la femme d'un cadre présentement absent, il y aurait liaison [...] Je dois cependant vous l'apprendre, il s'agit de votre femme.

Frédéric

Louise, non. Vous en êtes sûr ?

Mr Smith

Certain.

Frédéric

Ah ça c'est bien fait pour lui, c'est bien fait pour Lecadu, alors. C'est le pire qui pouvait lui arriver parce que c'est quelque chose Louise. J'en reviens, alors...

 

9.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel