UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Zemmour remet Maurras à la place qui est la sienne : centrale !

Hier soir, Zemmour  débattait avec Coppé sur C News. On a pu voir à quel point l'esprit et la mentalité de certaines personnalités de la soit disant "Droite" - comme Jean-François Coppé - étaient au moins autant, sinon plus, contaminées par l'idéologie, le sectarisme et le politiquement correct que bien des personnes qui, elles au moins, se déclarent carrément de "Gauche" !... 

(A Guy Bertran de Balanda, à l'origine de cette chronique télévisuelle)...

 

On savait que Zemmour avait lu  (et très bien lu) "le grand Jacques Bainville". Il a révélé hier qu'il avait lu aussi Maurras, notamment "Kiel et Tanger", qu'il a cité avec autorité à Jean-François Coppé en lui recommandant expressément de le lire.

Zemmour parlait bien évidemment du fameux chapitre 24 de ce livre magistral, dont Georges Pompidou, alors Président de la République en exercice, révéla un jour à un auditoire choisi qu'il ne quittait pas sa table de chevet.

Ce chapitre 24 est le deuxième de nos 45 Grands Textes, et puisque Zemmour en conseille la lecture à Coppé, nous n'allons pas faire moins, dans ces colonnes, que de la conseiller à tous en proposant l'intégralité de ce chapitre ici : 

GRANDS TEXTES (2) : L'inoxydable 24ème chapitre de "Kiel et Tanger", de Charles Maurras

Maurras-Charles-Kiel-Et-Tanger-La-Republique-Francaise-Devant-L-europe-Tome-Ii-1895-1905-1913-1921-Livre-ancien-412070056_L.jpg

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel