UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEÂTRE : La Chambre mandarine, par Thomas Planquert.

1.jpg

Six pièces en une seule soirée ! Une performance réalisée pour Au Théâtre Ce Soir par deux comédiens d'exception, Marthe Mercadier et Michel Roux.

Cette soirée imaginée par Robert Thomas leur permet de montrer la démesure de leurs talents.

Réalisée à Marigny en 1980, six ans après sa création à Edouard VII, cette comédie nous permet aussi de retrouver Michel Roux, disparu au début au début de l'année 2007.

Il manque à sa famille, à ses amis, et à celles et ceux qui aiment le théâtre.

2.jpg

 

FICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Samedi 5 Juillet 1980.

Date de première diffusion TV le Vendredi 7 Novembre 1980 (TF1)

Durée 126 mn. (Couleur)

Une pièce de Robert Thomas et Joseph Poulard

Mise en scène de Michel Roux

Réalisation de Pierre Sabbagh

Décors de Claude Catulle

Costumes de Donald Cardwell

Avec : Marthe Mercadier (Denise, Elisa, Julia, Christina, Margaret, Solange), Michel Roux (Roger, Marcel, Benoît, Polo, le chinois, François), Jean-Luc Tardieu (Jacques), Edward Sanderson (L'Ouvrier), Bertrand Gohaud (Le Militaire), Yves Massard (Pierre), Carol Larrive (Philippe)...

 3.jpg

 

L'HISTOIRE

La Chambre mandarine est une comédie qui conte l'histoire d'une chambre d'hôtel modeste dans le quartier des Batignolles.

Une chambre qui, non seulement a de la mémoire, mais sait également comprendre, admettre et faire son métier de chambre, quels que soient le ou les locataires.

Tout ceci va se présenter sous forme d'un ballet tourbillonnant de tranches de vie, que seule une chambre d'hôtel discrète peut connaître.

Le lien, on peut presque en dire la raison, se présente sous la forme d'un garçon d'étage qui lui ne peut pas et ne sait pas s'adapter.

 4.jpg

 

CRITIQUES

Rire garanti avec ces Michel Roux et Marthe Mercadier, deux acteurs connus pour leur formidable abattage. Ils forment un duo parfait. Ou plutôt six duos qui se succèdent. Une performance.

On est fasciné par le sens, presque inné, de la transformation que Michel Roux montre au cours de ces six histoires. Serait-il le fils ou le petit-fils caché de Frégoli ? Ce n'est pas impossible...

Marthe Mercadier sait tout faire. Elle se déchaîne dans la vie, mais aussi sur scène. Pour son plus grand plaisir, de toute évidence, mais aussi pour le nôtre...

 5.jpg

 

REPLIQUES CULTES

 

1) Denise

Nous avons perdu une bataille, nous n'avons pas perdu la guerre, comme disait le maréchal Pétain.

Adrien

Excusez moi c'est pas Pétain qui a dit ça, c'est De Gaulle.

Denise

Qu'est-ce que c'est que cet individu qui discute politique ?

Adrien

Je suis le garçon d'étage.

Denise

Et alors, on va pas se battre pour un militaire.

 

2) Denise

Apprenez qu'un homme est cocu, une femme n'est que trompée !

 6.jpg

 

3) Denise

Sachez qu'il y a des circonstances dans la vie où il faut avoir la franchise de mentir.

 

4) Denise

Je vote, donc je suis, donc je pense, donc je dis la vérité à mon mari, donc il part avec une idiote.

Adrien

C'est peut être ça qu'on appelle la libération de la femme.

 7.jpg

 

5) La Comtesse

C'est pas juste que le clergé me dépouille.

Benoît

Comment c'est pas juste ? Comment tu le gagnes ton oseille, avec c'qu'il t'a fait le bon Dieu. C'est normal qu'il prenne un petit pourcentage.

 8.jpg

 

6) Benoît

Oh, cet argent, c'est de l'argent pourri d'abord.

La Comtesse

S'il est pourri, n'y touchez pas.

 

7) Margaret

Papa disait toujours, Margaret tu as un courant d'air qui souffle d'une oreille à l'autre.

 9.jpg

 

8) Margaret

Je prends ma trousse pour me faire belle.

Adrien

Oui, c'est ça, bonne chance.

 

9) Margaret

Pourquoi on ne me demande jamais de séduire les officiers ou les princes ?

Le Chinois

Chacun son travail. Un proverbe chinois dit : "ne confondez pas l'oiseau de paradis avec l'épouvantail à moineaux".

 10.jpg

 

10) Philippe

Alors ma chérie, j'espère au moins que pour le prix, tu vas ressembler à Catherine Deneuve. Remarque, très honnêtement huit cent mille francs, c'est donné parce que franchement, je peux te le dire, y avait du travail.

 

11) Philippe

Justement quand on commence à se faire raccommoder à ton âge, qu'est ce que ça va être dans quelques années ? A 60 ans, c'est plus une tête que tu vas avoir, c'est un modèle réduit. Mesdames, Messieurs, je vous présente Solange Toutankhamon.

 

12) Philippe

Ah, les femmes... Avec cette chirurgie esthétique, elles s'achètent une nouvelle identité. Mais dites moi mon cher, quelles est la ravissante petite blonde là bas avec son petit bout de nez en trompette. Mais mon cher, c'est ma grand mère, revue et corrigée par le docteur Elbazov.

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL