UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEÂTRE : Le Mari, la femme et la mort, par Thomas Planquert.

106992119_1000118173755464_2786414425316570977_n.png

Bernard Blier sur le petit écran, c'est un évènement ! Il est, dans les années soixante, l'une des têtes d'affiches du cinéma et n'a jamais accepté de monter sur les planches, avec des caméras dans la salle.

Pour Le Mari, la femme et la mort, qu'il a joué mille fois à aux Ambassadeurs dans les années cinquante, il fait une exception.

Et cela parce que cette pièce d'André Roussin est mise en scène par un homme auquel Blier doit beaucoup : Raymond Rouleau. Un artiste complet qui a marqué plusieurs générations et qui mérite de ne pas être oublié...

83341335_278620123552653_1116985144582698095_n.jpg

 

FICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Samedi 16 Mai 1970.

Date de première diffusion TV le Jeudi 17 Décembre 1970 (TF1)

Durée 143 mn. (Noir et Blanc)

Une pièce de André Roussin

Mise en scène de Raymond Rouleau

Réalisation de Pierre Sabbagh

Décors de Roger Harth

Costumes de Donald Cardwell

Avec : Bernard Blier (Sébastien), Denise Grey (Julie), Jacqueline Gauthier (Arlette), Claude Nicot (Kiki), Harry Max (Percier)...

107092775_305803020604995_5523617269205437067_n.jpg

 

L'HISTOIRE

Arlette croyait Sébastien riche et condamné lorsqu'elle l'a épousé. Trois ans plus tard, il est en pleine santé et elle n'en peut plus d'attendre. Désespérée, elle engage un tueur pour le supprimer. Mais tout ne se passe pas comme prévu.

106990078_801443047055520_1393725156837066932_n.jpg

 

CRITIQUES

Le texte d'André Roussin fuse en rafales et porte les acteurs. On en redemande !

Trop souvent, au théâtre, après un premier acte brillant, l'intérêt faillit, puis repart pour retomber aussitôt. Ici, au contraire, la progression est constante, jusqu'au dénouement.

C'est autre chose qu'une pièce de boulevard. Elle dépasse souvent le cadre de l'amusement, pour mêler au rire une amertume qui fait souvent penser au meilleur Anouilh.

La pièce, en soi, n'est pas d'un grand intérêt dramatique, mais le dialogue est d'une telle drôlerie, et les interprètes s'amusent tellement qu'ils nous entraînent dans leur joie.

Un décor minimaliste. Le texte et les acteurs suffisent à remplir l'écran...

107104546_198630178201606_1089026024518343042_n.jpg

 

REPLIQUES CULTES

1) Sébastien

Les migraines je connais ça. Quand j'étais malade, j'en avais aussi. Seulement pas à heure fixe. Toi, depuis quelques temps, c'est toujours au moment où nous nous couchons. Que ce soit le soir ou après le déjeuner, si on s'allonge un moment tous les deux, hop ta migraine commence.

 

2) Arlette

Alors t'avais imaginé quoi avec ton eau de Lourdes ? Un miracle ? Que j'allais être en feu dix-huit heures sur vingt-quatre.

 

3) Sébastien

Tues gaie, tu es jolie, tu sais t'habiller avec un rien...

 

4) Arlette

J'aimerais mieux que tu me donnes de quoi le faire avec quelque chose, figure-toi.

 107370201_576222666374225_5246539270783620393_n.jpg

5) Kiki

C'est pas parce que notre mère m'a appelé Christ, qu'il faudrait me prendre pour un Jésus.

 

6) Kiki

Hé, je suis sorti de taule avant-hier, moi ! Ils seront pas longs à voir que t'es ma soeur. D'ici que je sois pris pour un assassin, y'a pas loin. Surtout quand la banque fera savoir que la victime était le gagnant secret des 80 millions d'il y a 3 ans. Tu penses si j'aurais l'air vierge moi dans ce coup là. Ah non, minute ma fille. Je suis ton frère moi, un peu de moralité s'il te plait.

 107098811_202129487831109_1941800632280435520_n.jpg

7) Kiki

Raconte moi quoi. J'en ai marre de perdre mon beau frère et de ne pas savoir comment ça se passe.

 

8) Sébastien

Mon cousin Pinot, tu le connais ? Mais si tu le connais, tu l'as vu une fois, c'est celui qu'a des cheveux.

 

9) Kiki

L'honnêteté, c'est de faire régulièrement ce qui se voit. Après c'est de l'héroïsme. Et de l'héroïsme à la connerie, tu connais mon point de vue, y'a pas loin.

 107274811_292082248808734_1470486428118501119_n.jpg

10) Kiki

Tu me ferais croire qu'il commence à t'intéresser sous prétexte qu'il devient mystérieux. Réaction trop connue de ton joli sexe. Un mec est comme tout le monde, vous lui crachez dessus. Il se met à faire un truc à lui, il parle plus, il marche sur les mains... quelque chose de curieux. Hop, vou voilà accrochées, vous en rêvez.

 

11) Sébastien

Quand elle t'a demandé si tu restais dîner avec nous, on aurait dit qu'elle te proposait de diner avec des flics. Je dis des flics comme je dirai autre chose. J'imagine seulement des gens qu'on aime pas avoir chez soi.

 

12) Sébastien

Elle a donné 200000 francs à un vieux petit salaud pour qu'il me pousse dans la Seine pendant que je pêchais. Je sais pas nager. Tu comprends ?

Kiki

Oh bah dites donc, c'est un monde !

107074448_669416936985425_8611885361370908847_n.jpg 

13) Kiki

A votre mort, qui les aurait touché ces 80 millions ? Les petites soeurs des pauvres ? Je me suis dit que j'étais un pauvre qui avait une petite soeur...

 

14) Sébastien

Même quand tu m'as épousé, tu pensais pas à me tuer. Tu attendais ma mort, c'est pas pareil, c'est pas un crime. Y'en a des femmes, tu sais, qui attendetn la mort de leur mari.

107027335_3086686521412796_8724723617615680128_n.jpg

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL