UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C News: dernier débat de la saison, entre Zemmour et Enthoven.

1. Enthoven reproche à Zemmour d'être du parti de la "fierté blanche", prônant lui aussi un communautarisme et combattant les indigénistes en étant contre eux mais comme eux. Zemmour lui répond que lui, Enthoven n'est du parti de rien car il se veut au-dessus de la mêlée; il a les mains propres mais il n'a pas de main. Et Zemmour rappelle que cette position a couté cher à Maurras, lui qui ne voulait pas choisir entre "le clan des yes" et "le clan des ya". Il l'a payé cher, il a tout perdu !...

"A Guy Bertran de Balanda, à l'origine de cette chronique télévisuelle..."

2. Ensuite, Zemmour fait un grand et long éloge de Bainville qui répond à Keiynes et ses Conséquences économiques de la paix; Bainville réagit aussitôt contre Keiynes en rédigeant les Conséquences politiques de la paix, dans lesquelles il annonce tout ce qui va se passer dans les 20 ans à venir : la remilitarisation de la Rhénanie, l'Anschluss, le partage de la Pologne entre la Russie et l'Allemagne... Zemmour cite encore Bainville et sa remarque très juste : les républicains et les soit-disant pacifistes rendent responsables ce qui mettent en garde contre des malheurs lorsque ces malheurs arrivent !

3. L'identité France existe depuis 1000 ans avec son héritage gréco-romain et catholique. Rien à voir avec le mantra racialiste/raciste qui croit qu'en affirmant une chose, cette chose finit par exister (par exemple : la France serait raciste...). Zemmour cite Malraux et Valery : Malraux qui disait appeler civilisation tout ce qui s'agrège à une Foi; Valéry qui appelait civilisée toute terre où il trouvait trace de la Romanité et de la Chrétienté. Notre Universalisme c'est celui de la France et de son héritage alors que l'Universalisme de la République s'est retourné contre l'identité française et a fini par détruire la France, par la remplacer avec son utopie républicaine idéologique. Il y a, en effet, une tension intenable entre l'Universel Républicain des droits de l'homme et l'Identité Française; par exemple, on nous parle à tout bout de champ de "République" mais plus de "France".

4. L'identité française est entrain de changer : on n'est plus dans la France des tontons flingueurs ! Du point de vue démographique, nous ne sommes plus ce peuple qui n'a pas changé du neuvième au dix-neuvième siècle. Et si nous avons un peu changé au dix-neuvième siècle, c'était avec des européens. Maintenant le regroupement familial a tout changé. Or il faut le répéter : les français sont là depuis 1000 ans et ils ont fait le pays. Bienvenue à ceux qui veulent s'agréger à cette tradition, dehors ceux qui ne le veulent pas (les indigénistes).

5. Dernier point qui fait plaisir à entendre, car Zemmour le dit 2 fois de suite : si on avait écouté l'Action française en 1920, on serait rentré dans le lard des allemands avant qu'ils n'aient constitué leur force militaire. Bel hommage rendu à l'Action française dont nous pouvons être fier de nous revendiquer.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL