UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEÂTRE : Le sexe faible, par Thomas Planquert.

102685262_266104824693824_583046725032047769_n.jpg

Signée Edouard Bourdet, Le Sexe faible est un classique, puisqu'il figure au programme de la Comédie-Française.

Ses interprètes sont prestigieux. Ce numéro de Au Théâtre Ce Soir nous permet, en particulier, de retrouver Lise Delamare, discrètement disparue en 2006.

Elle affirmait souvent qu'une comédienne était "éphémère". La découverte de cette pièce devrait vous démontrer qu'il n'en est rien.

Le Sexe faible devrait encore toucher plusieurs générations de spectateurs et de téléspectateurs...

84275087_721709571920392_1394141820496364169_n.jpgFICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Samedi 26 Janvier 1974.

Date de première diffusion TV le Samedi 02 Novembre 1974 (sur les 3 chaînes)

Durée 132 mn. (Couleur)

Une pièce de Edouard Bourdet

Mise en scène de Jacques Charon

Réalisation de Georges Folgoas

Décors de Roger Harth

Costumes de Donald Cardwell

 

106413167_748454122569959_4508903810256680534_n.jpg

 

Avec : Jacques Charon (Antoine), Denise Gence (La comtesse), Sabine Azéma (Nicole), Lisa Delamare (Isabelle), Myriam Colombi (Christina), François Duval (Jimmy), Bernard Tiphaine (Carlos), Jacques Buron (Philippe), Edith Perret (Clarisse), Yvan Varco (Manuel), Nathalie Piel (Lily), Colette Tesseidre (Dorothy), Edward Sanderson (Jules), Christine Cavzac (Louise), Bernard Durand (l'Espagnol), Alain Barthelemy (le chasseur), Sylvie Maray (Une Espagnole)...

 

106261770_630776260980073_5132956075762673135_n.jpg

 

L'HISTOIRE

Le Sexe faible est une comédie de moeurs dont les héros sont des jeunes hommes de bonne famille que leur propre mère encourage à vivre aux crochets des femmes. Et pourtant, il n'est pas possible d'être complètement insensible au cruel portrait qu'Edouard Bourdet a peint de cette mère : on hésite à décider si elle est plus horrible par son immoralité ou par son inconscience.

 

103251885_3059315867481240_6272622575531530683_n.jpg

 

CRITIQUES

Un classique ! Le Sexe faible est au répertoire de la Comédie-Française depuis 1957.

Une pièce d'une cruauté réfléchie qui braque les projecteurs sur un microcosme social scrupuleusement épinglé.

Edouard Bourdet n'a pas vieilli. Et grâce à lui, nous rajeunissons...

 

106160374_1653000548182731_2906939316657584919_n.jpg

 

REPLIQUES CULTES

 

1) Isabelle

Nous nous étions mariés parce qu'il était beau et que j'étais riche. J'étais devenue pauvre et il était toujours beau. Je n'avais qu'à disparaître.

 

2) Isabelle

Qu'est-ce que c'est que 20000 francs à l'heure actuelle. On dirait que tu ne te rends pas compte de ce que coûte un séjour de trois semaines à Biarritz. Surtout avec une femme comme la petite Freeman. Et Jimmy ne pouvait pas s'arranger toutes les fois pour ne pas se trouver là au moment des additions. Elle aurait fin par le remarquer.

 

3) Clarisse

En Amérique, un homme ça sert à faire de l'argent pour sa femme. Ici, c'est tout le contraire.

 

4) Jimmy

Ce serait trop beau si on pouvait épouser la femme qu'on aime.

106301612_314563846243951_7798933386031987466_n.jpg

5) Philippe

Il faudrait payer en nature, je suppose ?

Antoine

Au moins un petit acompte.

Philippe

Enfin comment est-elle ?

Antoine

Oh c'est une dame très gentille, très bien élevée.

Philippe

Oui, mais je veux dire...physiquement ?

Antoine

Elle n'a pas dû être mal.

 

6) Christina

Puisque si moi j'ai de l'argent, il ne peut plus m'aimer, moi je vais me séparer de mon argent.

Antoine

Madame veut se séparer de son argent ?

Christina

Oui, je vais le donner.

Antoine

Ah oui Madame ? Et à qui ?

Christina

Ah, ça je ne sais pas. Oh, à des oeuvres, sûrement que je vais en trouver une qui va accepter.

 

106338238_303208921044176_6882050073292939639_n.jpg

7) Christina

Il faut que tout le monde à Paris, il croit que je suis ruinée, sans ça vous comprenez ça ne va plou.

Antoine

On le croira Madame, on le croira. Les mauvaises nouvelles comme ça on les croit toujours.

 

8) Carlos

Mais pourquoi on ne veut jamais m'épouser à moi ? Pourquoi tous les autres et moi non ?

Antoine

Que voulez vous, vous n'y changerez rien, l'habitude est prise, maintenant c'est trop tard.

75371705_739307416804810_4720077695896411991_n.jpg

9) Carlos

Moi, j'en ai assez. Que toutes les femmes sont des menteuses, sans scrupule et sans délicatesse, toujours promettent et jamais ne tiennent, profitent que nous sommes sans expérience et s'amusent à nous abaisser et après nous méprisent. Des esclaves, voilà ce qu'elles font avec nous. Jamais de respect, toujours à la disposition, jamais de liberté, jamais d'affection et quand tu leur as tout donné, ton honneur, ta réputation, alors elles en ont assez et en prennent un autre.

 

10) Isabelle

Travailler ? Mais est-ce que tu te rends compte mon pauvre enfant, où ça peut te mener de pareils conseils ?

 

11) Isabelle

Jimmy, mon enfant, fais-le pour moi, je t'en supplie, où si tu ne le fais pas pour moi, fais-le pour la mémoire de ton père qui t'aimait tant et qui doit être tellement navré si il voit de là-haut ce qui se passe.

 

12) Isabelle

Parce que tu veux travailler, toi aussi ? Décidément, c'est une épidémie.

106246069_366988604280296_5223424966678444727_n.jpg

 

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL