UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique Alimentaire/Santé : Les huiles végétales, par Bayard (II/II).

(Voici la suite et fin de cette chronique, dont vous avez pu lire la première partie jeudi dernier, 28 mai)

 

• L'huile d'olive

Elle se trouve certainement dans votre cuisine depuis longtemps. Ne changez pas vos habitudes : Elle contient 74 % d'oméga-9, qui préviennent les maladies cardiovasculaires. L'huile d'olive favorise aussi la baisse du taux de mauvais cholestérol et la production de bon cholestérol. Sa vitamine K favorise la cicatrisation quand on se blesse !

11111111111.png

Comment la choisir ? Pour bénéficier de tous ses bienfaits, l'huile d'olive doit être bio, extraite par première pression à froid, et le millésime ainsi que le nom du verger ou du moulin doivent être indiqués. Il est important d'être vigilant. Si votre bouteille d'huile d'olive vient d'une coopérative, sachez qu'elle contiendra des huiles provenant de différentes récoltes.


Comment la consommer ? Pour la cuisson ou en assaisonnement. Mais attention au dosage. On a tendance à se dire qu'elle est moins grasse que le beurre, mais c'est faux. Comme toutes les huiles, c'est 100 % de lipides ! Dans une salade, on conseille de mettre une cuillère à café d'huile par personne.

100088689_1646773718808090_5446528666068582400_n.png

 

• L'huile d'arachide

Plutôt riche en oméga-3, l'huile d'arachide contient aussi des oméga-6 et a donc une action positive sur le mauvais cholestérol. Sa forte proportion en oméga-9 prévient les maladies cardiovasculaires. L'allergie aux arachides est la deuxième allergie alimentaire dans le monde. Si vous y êtes sensible, demandez l'avis de votre médecin avant d'en consommer.


Comment la choisir ? Bio et extraite par première pression à froid.


Comment la consommer ? Pour la cuisson, notamment dans un wok ; elle est très appréciée dans la cuisine asiatique.

101225993_2681900385420884_423886484404174848_n.jpg

 

L'huile de cameline

C'est l'une des huiles les plus riches en oméga-6 (19 %) et en oméga-3 (43 %). La forte proportion en oméga-3 en fait un atout majeur pour diminuer le taux de sucre dans le sang et prévenir la maladie d'Alzheimer. Elle a aussi un impact sur le taux de mauvais cholestérol et prévient les maladies cardiovasculaires.


Comment la choisir ? Bio, de première pression à froid.


Comment la consommer ? En assaisonnement, à froid ; l'huile de cameline ne supporte pas la chaleur.

101399484_258624332018613_2612792351784960000_n.jpg

 

L'huile de noisette

Les vitamines A et E présentes dans l'huile de noisette contribuent à améliorer la vision dite « crépusculaire » (autrement dit, dans la pénombre).

Son intérêt nutritionnel réside dans sa forte concentration en oméga-9 et 3. Elle contient aussi de la vitamine A et E, qui améliorent la vision.


Comment la choisir ? Bio, de première pression à froid.


Comment la consommer ? Elle a très bon goût. On conseille par exemple de l'utiliser en assaisonnement d'un carpaccio d'oranges.

101289336_275890913794084_8234961480630403072_n.png

 

L'huile de coco

Cette huile revient en force dans les supermarchés car les lipides qu'elle contient ne sont pas stockés par l'organisme. Elle contient aussi des agents antibactériens qui aident à lutter contre les infections intestinales mais elle contient 90 % d'acides gras saturés, qui, à l'excès, peuvent entraîner des pathologies cardiovasculaires.

Comment la choisir ? Bio, de première pression à froid.


Comment la consommer ? Son apport nutritionnel est très faible donc à déconseiller. De manière générale, on l'utilise souvent pour la cuisson des aliments, essentiellement en friture car l'huile de coco supporte les hautes température.

101283408_185018022816750_3674124975884730368_n.jpg

 

L'huile de lin

Vous êtes végétarienne ? Courez en acheter : Les végétariens sont souvent en manque d'oméga-3, présents notamment dans les viandes et les poissons. L'huile de lin en contient beaucoup, elle peut alors rétablir l'équilibre. Elle aide également à lutter contre les troubles du foie et à réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang.


Comment la choisir ? Bio, de première pression à froid.


Comment la consommer ? Elle est parfaite pour assaisonner une salade. Contenant peu d'oméga-6, associez-la à de l'huile d'arachide, dans votre vinaigrette par exemple.

97370927_188962655580967_3472110690901164032_n.jpg

 

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL