UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans Valeurs Actuelles, chasse à courre : un patrimoine entré en résistance.

La montée de l'idéologie antispéciste, l'aseptisation de notre quotidien et la déconnexion aux réalités que sont la prédation et la mort ont fait, ces dernières années, de la chasse une activité honnie par la société. Accusée même parfois de barbarie, la vénerie est-elle vraiment ce que l'on en dit, ou au contraire, un mariage harmonieux entre nature et civilisation française ?

Commentaires

  • Désolé mais tuer par passion ne rentre pas dans mes valeurs, si l'on tue un animal c'est pour manger et pas par amusement. Or il y a suffisamment à manger dans les boucheries, d'autant que la viande n'est pas une obligation alimentaire... Les chrétiens comme d'autres ont parmi eux des pratiquants végétariens, et le Bouddha rappelait que celui qui veut avancer spirituellement doit faire preuve de compassion à l'égard des animaux.....

  • La viande de compassion débitée en boucherie passe par une étape de production relativement atroce. Pour devenir un vrai végétarien sans plus aucune addiction carnée, il suffit de passer une heure dans un quelconque abattoir (avec le sac à vomir dans la poche).

    La vénerie est tout un art quand elle est pratiquée par des équipages propriétaires. C'est autre chose avec les parvenus en Range-Rover pour déplacer la meute et l'orangeade en glacière sans fatigue.
    Plus si affinité :
    https://royalartillerie.blogspot.com/2007/04/chasse-courre.html

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL