UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Débat Onfray/Zemmour sur C News : la France, l'Etat, le Souverainisme...

Très intéressant débat entre 2 personnes de grande qualité personnelle, de grande culture et de toute évidence animés par les meilleures intentions du monde, aimant réellement la France et le peuple français...

Il est évidemment à noter - et à regretter - que toutes les bonnes idées et solutions proposées par Zemmour comme par Onfray, ne remettent pas en cause radicalement le Système : pourtant c'est bien lui qui est responsable et coupable de toutes les erreurs, dérives, fautes etc qu'ils dénoncent à bon droit.

1. Le débat commence par un rappel historique de l'époque du Front Populaire; une évocation trop irénique à notre goût. Zemmour a beau jeu de rappeler à Onfray que pendant "cette époque" Hitler remilitarisait l'Allemagne à outrance. Reprenant Bainville, Zemmour rappelle, que jusqu'à ce moment là, l'armée française aurait pu et dû entrer en Allemagne pour briser net l'ascension militaire nazie.

Onfray en convient.

Eric Zemmour vs Michel Onfray : "Le Face à Face"

A Guy Bertran de Balanda, à l'origine de cette chronique télévisuelle"...

2. En réalité ce que veut Onfray, ce n'est pas ce Front Populaire de 36 mais le souverainisme, le non à Maastricht ...

3. Macron n'est que "la pointe avancée de 30 ans" d'une dynamique d'abdication de la Souveraineté française. Le meilleur exemple en est le bazardage de notre industrie, alors que les ALLEMANDS ont gardé la leur : on voit la catastrophe qui en est résultée avec l'affaire du Covid (manque de masques, de tests, de respirateurs...).

4. Ce que Zemmour propose c'est une vraie Révolution; il faut baisser les charges, les impôts, les prélèvements obligatoires etc en réservant les allocations aux Français (et pas aux étrangers); il faut établir la préférence nationale. "On ne peut pas continuer comme çà" : la fraude sociale, c'est 2 millions de fausses cartes Vitale en circulation (les fonds partant essentiellement en Algérie).

5. Onfray repose la bonne question  : où passe notre argent ? Zemmour lui répond : dans les allocations, pas dans l'investissement, ce qui est malsain et insoutenable. Un seul exemple : 42% des versements de la CAF vont à des gens nés à l'étranger ! La différence n'est plus entre la droite et la gauche mais entre les Français et les Etrangers.

Onfray convient qu'il faut "refonder le Système".

6. Pour Onfray, Souverainisme et Populisme ne sont pas des mots toxiques; mais la gauche peut elle les porter ? et en particulier l'extrême gauche, à qui Onfray reproche - comme nous - son internationalisme. Quant à la gauche, elle a abandonné la Nation et le Peuple au profit du mondialisme.

7. A la question "qu'es ce que la France ?" et "qu'es ce qui fait l'identité française ?", l'accord se fait sur la fameuse phrase de de Gaulle : la France, pays européen et blanc, de religion chrétienne et de culture gréo-romaine.

8. Pour conclure, Zemmour rappelle à Onfray que la France n'est rien sans le legs catholique et son Etat. Onfray le concède : il reste athée, mais reconnait avoir trop tapé sur le catholicisme et se déclare ouvert à la sensibilité chrétienne. Quand Zemmour déclare que la France doit être puissante pour exister, Onfray répond qu'il est d'accord mais qu'il voit cette puissance s'exercer au niveau "des" Europes.

Commentaires

  • " Le peuple souverain s'avance ... " se trouve dans les paroles d' un chant de la Révolution française ( avec encore ces histoires de cercueils , chères à l' époque ) , est il méconnu de ceux qui déblatèrent sur le souverainisme ? Mais , bon , c'est là encore du passé .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL