UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La violence des banlieues ? Elle vient de leur "étrangérisation" !

1. Samedi 18 Avril, 22h00, Villeneuve-la-Garenne : un jeune voyou/délinquant, connu des services de police, roulant sans casque, percute la portière d'une voiture de police... Depuis, les violences sont incessantes, on tire aux mortiers d'artifices, et on tire aussi sur les hélicoptères...

2. Pas de réaction de Castaner ! Pourquoi ? Parce que le gouvernement ne veut pas en parler et pratique une stratégie d'étouffement. Nunez avait déjà ordonné de ne pas sanctionner le non respect du confinement dans les banlieues : Macron dénonce le séparatisme dans ses discours, mais il l'entérine dans les faits...

"A Guy Bertran de Balanda, à l'origine de cette chronique télévisuelle"...

3. Il n'y a pas de "violence policière" : on interdit la police de se défendre contre les agressions et les guet-apens  de ceux qui font la guerre d'Algérie à l'envers (que Zemmour appelle justement "la racaille").

4. Dans ces enclaves étrangères, on ne se sens pas français mais on se revendique fièrement "algérien", "africain"etc...; on ne vit pas "à la française" (on ne trouve que du hallal, pas de filles dans les bars en tout cas pas en jupes)... Le cadre de vie n'est plus français et la police a "l'ordre de ne pas...".

5. Ces banlieues étaient parfaitement vivables en 1960 et la famille de Zemmour y a vécu. C'est l'islam qui les a rendu invivable. Il faut inverser la politique d'immigration et remettre la France en France.

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL