UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THEATRE : Auguste, par Thomas Planquert.

Immortel grâce des sketches qui ont déjà fait rire plusieurs générations, Fernand Raynaud a connu, à trois reprises, l'expérience du théâtre.

Il y a eu Le Pirate, où il est apparu le temps d'une scène, Le Bourgeois Gentilhomme, un classique de Molière qu'il rêvait d'interpréter, et Auguste, de Raymond Castans.

La pièce, créée en 1957, a été reprise, dix ans plus tard, à l'occasion d' Au Théâtre Ce Soir.

Le public et les téléspectateurs se sont beaucoup amusés. Fernand Raynaud apparaît en effet au sommet de sa forme. Vous allez le constater en retrouvant ce fantaisiste d'exception, trop tôt disparu...

93021962_1065262857190145_2099777655241965568_n.jpgFICHE

Première représentation au Théâtre Marigny le Samedi 20 mai 1967.

Dâte de première diffusion TV le Jeudi 3 Août 1967 (Noir et blanc)

Durée 120 mn.

Une pièce de Raymond Castans

Mise en scène de Christian Gérard

Réalisation de Pierre Sabbagh

Décors de Roger Hart

Costumes de Donald Cardwell

Avec : Fernand Raynaud (Auguste), Michel Vocoret (G. Flower), Jacqueline Mille (Jeanne), Renée Caron (Françoise), Jacques Mancier (Royer de l'Ain), Pierre Mirat (Albert Chevalier), René Bouloc (Walter Dupont)...

92952032_3057824447571950_5593517831510556672_n.jpg

L'HISTOIRE

L'extraordinaire aventure d'un petit employé de banque qui devient, malgré lui, glorieux et milliardaire. Le jour de l'inauguration du salon nautique de Paris, le Président de la République est là, pour célébrer l'événement. Dans son sillage, il y a une foule de photographes, de journalistes, la radio, la télévision. Georges Flower, un imaginatif "public relation", choisit d'en profiter pour lancer une jeune starlette, Françoise Martin. Il imagine qu'elle se jette dans la Seine sur le passage du cortège présidentiel et comme par hasard, soit repêchée par Gary Johnson, un jeune premier d'Hollywood.  Mais voilà, c'est Auguste, un minable guichetier de banque, qui plonge le premier et sauve l'ingénue. A lui les flashes, la "une" des quotidiens, la couverture des hebdomadaires...

93093988_220338859063157_672988003387310080_n.jpg

CRITIQUES

Une pièce sublime et unique.

Un réel plaisir, à voir et à revoir !

Nous avons trouvé, en Auguste, la morale de ce temps où, pour réussir, il faut être célèbre avant d'être connu. Alexandre Vialatte (La Montagne)

Auguste est, pour Fernand Raynaud, un rôle véritablement taillé sur mesure, qui lui permet de faire jouer les facettes d'un talent tout en nuance et en légèreté.

Fernand Raynaud, comique en finesse, donne vie à son personnage avec une vraie richesse d'expression.

92844974_2570971996503223_78882537589440512_n.jpg

REPLIQUES CULTES

1) Georges

Mademoiselle sait parfaitement nager.

Auguste

Ah, vous savez na... Oh, j'ai pas réfléchi.

Georges

C'est bien ce qu'on vous reproche. Vous sautez à l'eau à la moindre occasion, sans réfléchir aux conséquences.

 

2) Françoise Marin

Il y avait cinq cents personnes ce matin quand je me suis jetée du pont de l'Alma et vous êtes le seul qui ayez plongé. Mais enfin ce qui prouve bien que ce n'est pas si naturel.

 

3) Auguste

Pourquoi voulez-vous tant être connue ?

Françoise

Bah pour faire du cinéma !

Auguste

Ah, mais moi je croyais que d'abord on faisait du cinéma, et qu'on était connu ensuite.

 

4) Auguste

Excusez-moi de vous avoir sauvé la vie !

93188427_663302057799736_3564643502140686336_n.jpg

5) Auguste

C'est délicat d'expliquer à ses parents qu'on est orphelin.

 

6) Auguste

J'étais à côté de Marilyn Wood. Très gentille nous sympathisions. Elle, elle parlait anglais, moi je parlais français. Enfin, on s'entendait très bien.

 

7) Jeanne

Sophie demande si le lionceau est bien le fils du lion qui a dévoré son dresseur.

Georges

Oui, c'est pour ça qu'il a de l'intérêt.

Jeanne

Alors dans ce cas là, elle demande si on n'aurait pas pu baptiser une otarie ou un petit pingouin.

92923398_846116065908295_4565590011340128256_n.jpg

8) Georges

Elle s'est mariée six fois. S'il avait fallu qu'elle aime son mari à chaque fois...

Albert Chevalier

Elle n'est pas comme toi, elle, elle a l'esprit large !

 

9) Auguste

Peut-être que je suis anormal, mais je ne me marierai qu'avec une femme que j'aime et qui m'aime.

Georges

Permettez-moi de vous dire que vous refusez ce mariage pour des prétextes bien égoïstes.

92912213_2597621930518454_3180161513021243392_n.jpg

10) Auguste

Oh, si vous saviez comme tous les lundis, nous passons de bons dimanches !

 

11) Auguste

Vous ne pouvez pas savoir, comme chaque soir c'est épatant d'être content, tout simplement parce qu'il est six heures !

 

12) Auguste

Des célébrités ? Des vraies ou des comme moi ?

93024907_1298261180383437_7502747016397586432_n.jpg

13) Auguste

Tu ne peux pas savoir le temps que ça prend que de ne rien faire. Souvent, j'envie ceux qui travaillent parce que ceux qui travaillent, ils ont la semaine de quarante heures. Tandis que ceux qui ne font rien, ça ne s'arrête pas.

 

14) Auguste

C'est très curieux comme jeu (le golf), c'est un jeu de milliardaire, quoi. Voilà en quoi ça consiste. T'as une petite boule, pas plus grosse qu'un cochonnet. Tu la mets entre tes chaussures. On te donne une badine. Tu l'envoies dans les champs et le jeu consiste à la retrouver.

92953572_512958082718757_8540248756757463040_n.jpg

 

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL