UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique Alimentaire/Santé : Les compléments alimentaires, par Bayard

Largement consommés Outre-Atlantique, les compléments alimentaires bénéficient d'un succès croissant sur le marché français.

On utilise de nombreux termes pour en parler et pourtant il s'agit de la même chose.

Comment faire la part des choses et savoir de quoi on parle réellement ? Sont-ils efficaces ?

78680765_1249213225286502_984834214266404864_n.pngVous les avez sûrement vus dans les supermarchés, les pharmacies ou les magasins de diététiques. Peut-être en avez vous déjà consommé. Ce sont des pilules, des gélules ou encore des solutions buvables permettant de prévenir ou compenser des carences ou encore de donner un coup de pouce lors d'un régime, de préparer sa peau au soleil, de lutter contre la fatigue, le stress…

De nombreux compléments alimentaires vous tendent les bras. Les gélules et préparations sont nombreuses. Quels sont leurs composants et leurs modes d'action.

Explications...

 

Petite définition de ces gélules du bien-être

L'Europe, puis la France, a défini très précisément ce qu'était et ce que pouvait contenir ou non un complément alimentaire. La définition est très précise, elle indique que les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est compléter un régime normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses. Par dose, on entend toutes les formes classiques : gélules, pastilles, comprimés, ampoules, ou encore sachets.

79974557_818130138636638_6727100687521415168_n.jpg

Ces compléments alimentaires peuvent donc comprendre de nombreux produits :

  • des aliments classiques ou partie d'aliments par exemple un extrait de carotte ;
  • des nutriments : vitamines et minéraux comme la vitamine C ou le calcium ;
  • des plantes et préparation de plantes comme le fenouil  en excluant les plantes dont l'usage est strictement médicamenteux ;
  • et tous les produits à but nutritionnel ou physiologique : que ce soit des protéines, des acides gras, ou des anti-oxydants comme les oligo-éléments (sélénium par exemple).

 

Dans tous les cas, les produits utilisés ne doivent pas être destinés exclusivement à un usage thérapeutique, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Et surtout les doses ne doivent pas dépasser les apports journaliers recommandés.

La composition à la loupe

Au rayon des composants des compléments alimentaires, il en existe des centaines mais certains sont de grands classiques.

 

Les vitamines

Les vitamines nous sont absolument nécessaires même s'il s'agit de très petites quantités. Et d'ailleurs à l'exception de la vitamine D, les vitamines ne peuvent être synthétisées par notre corps et doivent être présentes dans l'alimentation ou dans les compléments alimentaires ! On utilise principalement la gamme des vitamines B, (B1, B2, B3, B5, B6, B9 et B12), la vitamine C, et la vitamine E, sans oublier la vitamine A et la vitamine D. En bref au rang des vitamines, toutes sont utiles et utilisées dans les compléments alimentaires.

 

Les minéraux et les oligo-éléments

79704625_822218928233236_6437414502139953152_n.jpgDu côté des minéraux, c'est le sélénium et le magnésium qui ont le vent en poupe. L'un pour ses immenses propriétés anti-oxydantes et l'autre pour son aptitude à redonner énergie et moral. Mais nombreuses sont ces petites molécules utilisées dans la composition des compléments alimentaires : calcium, carotène, chrome, cuivre ou fer, à chacun sa place pour la beauté de la peau, la solidité de vos os ou le bien-être de vos articulations. Sans oublier le fluor pour les plus petits et les plus grands, ou encore le  zinc pour une peau zéro défaut.

 

Les protéines, acides gras et acides aminés

Plus originales, mais tout aussi plébiscitées, les compositions à base d'acide gras comme les fameux oméga 3, issus d'huiles de poissons ou d'huiles végétales, dont l'action sur l'humeur et le cœur n'est plus à démontrer. Au rang des acides aminés, on parle souvent de la créatine dont les effets sont controversés et l'usage est légal depuis peu en France. Mais la liste des protéines, des acides aminés et des acides gras est longue, on y trouve les CLA (acides linoléiques conjugués) qui « sèchent » la musculature en empêchant les graisses de se fixer mais également toutes sortes de protéines et d'acides gras.

 

79000372_576052846546062_6032093404714762240_n.jpgLes plantes et préparation de plantes

La liste des plantes utilisées dans les compléments alimentaires est sans fin. Il suffit de piocher dans le patrimoine traditionnel pour découvrir mille et un actifs utiles à notre santé. La recherche à leur sujet étant très limitée, on se fie aux usages traditionnels pour choisir les plus adaptées. Au rayon plantes, c'est la minceur qui draine le plus de références : fenouil, artichaut, reine des prés pour drainer, thé vert et guarana pour brûler les calories, ou encore gingembre et radis noir pour se débarrasser des toxines.

 

Et pour terminer : des excipients

Enfin ces produits ont également des excipients : conservateurs, colorants, arômes… si par hasard vous êtes sujet aux allergies vérifiez bien la liste de ces excipients qui doit figurer sur la boîte du complément.

 

Alors compléments ou suppléments ?

La seule dénomination définie légalement est celle des compléments alimentaires. Ce sont "des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés…".

C'est ensuite par abus de langage qu'on parle de compléments nutritionnels ou de suppléments nutritionnels, dans les faits tous ces produits sont des compléments alimentaires. A ne pas confondre avec les médicaments qui peuvent avoir des composants communs avec ces derniers.

62595742_2303016136681273_8371527155581976576_n.jpg

 

Vaincre les carences alimentaires ?

Théoriquement, notre alimentation est suffisamment riche et variée pour permettre de combler tous nos besoins nutritionnels (sauf habitudes alimentaires particulières, qui peuvent comporter des manques). Pourtant, les résultats préliminaires de l'étude SUVIMAX ont constaté des carences au sein de la population française. Ainsi, plus de 10 % des adultes citadins auraient une carence en vitamine D. Les femmes en âge de procréer seraient plus de 23 % à avoir des carences en fer. De plus, il est reconnu que les femmes enceintes ont des besoins accrus en folates (vitamine B9).

 

78619779_2191910944444012_4326859962203504640_n.pngLes effets star des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont de plus en plus le fruit d'associations mûrement réfléchies pour un effet combiné et synergique. Et si on se contentait avant d'un simple magnésium associé à la vitamine B6, ce sont aujourd'hui des cocktails d'attaque qui contiennent des dizaines de composants alliés pour un effet maximum. Parmi eux, certaines actions font office de stars.

Les anti-oxydants comme le sélénium, la vitamine C, la vitamine E ou encore le zinc sont définitivement bons pour notre santé et si nous n'arrivons pas à les mettre dans nos assiettes, alors pas d'hésitation pour se défendre contre le stress oxydatif et préserver son avenir, les compléments alimentaires qui en contiennent sont nombreux.

Côté minceur, ce sont les drainants d'une part et les brûleurs de graisse et/ou de calories d'autre part qui ont la part belle. Attention si ces compléments composés de plantes drainantes, d'acides aminés et autres vitamines sont de formidables aides-minceur, ils ne remplacent pas l'hygiène de vie impérative au bien-être et à une perte de poids durable.

Et pour garder son bronzage longtemps, les compléments "activateurs de bronzage" ou "préparateurs de peaux" débarquent au printemps. On vous suggère de commencer bien avant l'exposition au soleil. Les actifs principaux de ces produits sont les caroténoïdes (présents dans les carottes, les tomates…) efficaces pour préparer la peau à un joli hâle, ils ne remplacement pas non plus les crèmes solaires, indispensables pour se protéger des méfaits du soleil.

Enfin les indémodables cocktails anti-fatigue : du magnésium à la gelée royale en passant par le ginseng et le guarana, ils sont indiqués pour donner un coup de fouet quand l'énergie est au plus bas.

 

78642323_2671451689612201_6922921320426504192_n.jpgLa France très stricte

Les autorités européennes sont beaucoup plus strictes à l'égard de ces composés que de nombreux autres pays, tels les Etats-Unis qui autorisent de nombreux compléments.

Les compléments et suppléments commercialisés en Europe répondent à des critères de composition stricts, chaque ingrédient utilisé ayant été préalablement autorisé. Il en est de même pour les dosages. Enfin l'étiquetage répond à des normes précises, pour une plus grande transparence et une meilleure information. Ainsi, impossible d'alléguer d'éventuels bénéfices pour la santé liés à leur consommation. Si les fabricants souhaitent mettre en avant une action thérapeutique, les produits sont considérés comme des médicaments et doivent alors suivre la procédure longue qui leur permettra de bénéficier d'une autorisation de commercialisation. Toutes ces garanties devraient inciter les consommateurs à acheter leurs produits dans l'Hexagone ou en Europe à travers des canaux de distributions respectant ce cadre légal clair et défini. Car il n'en est pas de même partout, et l'on peut douter de la qualité des produits commercialisés notamment sur Internet où l'absence de cadre légal entraîne de nombreuses dérives.

La consommation de ces compléments à la qualité parfois douteuse peut non seulement être inefficace mais dangereuse. Une bonne raison pour préférer des compléments commercialisés dans des circuits de distribution classiques.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Et n'oubliez pas que le prise de compléments ou de suppléments doit toujours être accompagnée par une alimentation équilibrée et variée.

75640685_590333228393736_7948026908996796416_n.jpg

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL