UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Xavier Raufer : « Il y a une discrimination entre la sauvagerie de la répression des gilets jaunes et l’inaction vis-à-vis de certains voyous ! »

Après un an de mobilisation des gilets jaunes, Xavier Raufer fait le point sur le mode de répression du gouvernement face à ce mouvement. Il cite des témoignages de médecins hospitaliers parlant de « boucherie » et rappelle les sanctions sévères appliquées par la Justice.

Au micro de Boulevard Voltaire, il dénonce le deux poids deux mesures : d’un côté, « une répression sauvage », de l’autre, « une non-répression » des actes d’insurrection contre l’État dans les quartiers sensibles.


Commentaires

  • Il y a encore des Français qui pensent que nous sommes en démocratie. Demandons leur d'ouvrir le dictionnaire! L'enfant qui se veut être roi ,n'est qu'un petit Napoléon III.

  • Les Gilets Jaunes ont fait peur au pouvoir, malheureusement ce mouvement n'a pas de volonté politique affichée, ils me font penser aux manifestants de la Place Tien An Men, manifestant : oui, mais pas de projet politique.
    Quant aux voyous des cités, ils sont utiles pour effrayer le bourgeois, qui dès lors, se rapproche et se raccroche au Pouvoir en place.

  • Chacun aura tenu sa place dans ces évènements : manifestation initialement pacifique des Gilets Jaunes , infiltration par les " Blacks Blocks " ( bien de chez nous ) se livrant aux violences et par la même occasion , " bousillant " la manifestation ; enfin , aprés la bataille en quelque sorte , razzia par les voyous venus des " cités "
    Pas de projet politique des GJ ? Normal : cela se saurait si la démocratie française , depuis plus de deux siècles , avait favorisé la maturation de ses citoyens .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel