Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN HÔTEL À LA SIMENON

TRAVAUX DIVERS - Largeur +25.jpg

Notre confrère Péroncel-Hugoz, longtemps correspondant du Monde dans l'aire arabe, a publié plusieurs essais sur l'Islam ; il travaille depuis 2005 pour l’édition et la presse francophones au Royaume chérifien. Il tient aussi son Journal d'un royaliste français au Maroc et ailleurs, dont la Nouvelle Revue Universelle a déjà donné des extraits. Nous en faisons autant, depuis janvier 2016, en publiant chaque semaine, généralement le jeudi, des passages inédits de ce Journal.  LFAR   

EXTRAITS INÉDITS DU JOURNAL DE PÉRONCEL-HUGOZ, DU MAROC ET D'AILLEURS, ANNÉES 1983-1984 et 2013  

2222227622.jpgBruxelles, décembre 1983

Pension-hôtel à la Simenon (dont je crois n’avoir jamais lu une ligne mais j’ai vu des films inspirés par ses romans) : vieux couple à la fois familier et pincé. Faux confort : coussins, tapis et surtapis, fanfreluches, etc. Mais pas de personnel pour apporter le petit déjeuner à l’étage. Dans la salle à manger presque vide, une servante latine sert un seul client, un Africain, genre étudiant, peut-être un de ceux qui ont dit au libraire qui m’a invité : « Nous préférons les canons libyens aux canons français… ». Le libraire est italien, comme le chanteur Adamo ; la clientèle de la librairie me paraît surtout être composée de jeunes Belges vieille gauche, genre années 1960-70 : « au niveau du vécu », « priorité au Tiers-Monde », « Palestine libre » et Cie. 

51WFRXYFATL._SX210_.jpgNéanmoins, belle vitrine pour mon Radeau de Mahomet dont le propos risque peut-être de choquer un peu dans ce milieu. Je vois d’ailleurs qu’un panneau mural, entouré de vert, donne quelques citations de mon essai, suivies de plusieurs points d’exclamation, où je dis que les chrétiens du Liban ne sont pas des fascistes, et les Palestiniens, pas des petits saints… Finalement le débat ne sera pas trop houleux mais je ne vendrai pas beaucoup de Radeau… ■ 

Retrouvez l'ensemble des textes parus depuis le 14 janvier 2016 en cliquant sur le lien suivant : Journal d'un royaliste français au Maroc et ailleurs.

Écrire un commentaire

Optionnel