Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UN ROYALISTE A MATIGNON (2) suite et fin

Par Péroncel-Hugoz 

TRAVAUX DIVERS - Largeur +25.jpgNotre confrère Péroncel-Hugoz, longtemps correspondant du Monde dans l'aire arabe, a publié plusieurs essais sur l'Islam ; il travaille depuis 2005 pour l’édition et la presse francophones au Royaume chérifien. Il tient aussi son Journal d'un royaliste français au Maroc, dont la Nouvelle Revue Universelle a déjà donné des extraits. Nous en faisons autant, depuis janvier 2016, en publiant chaque semaine, généralement le jeudi, des passages inédits de ce Journal.  LFAR    

 

Journal de 1991 - Extraits inédits 

Où on va voir qu’en 1991, les mêmes problèmes « migratoires » et autres qu’en 2018 se posaient déjà en France, sans que rien de sérieux ni de durable ne soit fait pour les résoudre…

 

IMG - Copie.jpgParis,  jeudi 8 août 1991 

Entretien avec Gilbert Comte, conseiller de Mme Cresson, chef du gouvernement socialiste, à l’hôtel Cassini, dépendance de Matignon, rue de Babylone.

Suite des réflexions dudit conseiller :

Michel Jobert* ? « Je l’aime beaucoup, je ne dis pas « bien », je dis « beaucoup ».

Les milieux au pouvoir : « Dégoûtants ! » La chronique vient d’être défrayée par des détournements de fonds, dus apparemment à des fonctionnaires, au détriment des harkis, de la Francophonie, etc…

Charles Maurras : Dans 500 ans, ce sera peut-être comme Demosphène aujourd’hui. Avec Beuve-Méry, au Monde, j’ai pas mal contribué à ce qu’on reparle de lui. (Je lui offre le livre de Nguyen sur Maurras avant l’Action française).

Le Monde a malicieusement présenté Comte comme « royaliste » : « J’ai téléphoné à Bruno Frappat** et je lui ai dit : « J’ai effectivement, dans les années 50, écrit des articles pour Aspects de la France*** mais j’ai ensuite, durant 10 ans, chroniqué pour Le Monde et ça vous ne l’avez pas rappelé… Je n’ai pas honte d’avoir écrit dans Aspects mais il n’y a pas que ça dans mon cursus…»   

* Pied-noir gaulliste du Maroc, proche d’Hassan II, ministre des Affaires Etrangères (très anti-américain) du président Pompidou. 

** Catho de gauche, alors l’un des principaux dirigeants du quotidien.

*** Nom de l’AF à l’époque.

 

Retrouvez l'ensemble des textes parus depuis le 14 janvier 2016 en cliquant sur le lien suivant : Journal d'un royaliste français au Maroc.

Écrire un commentaire

Optionnel