Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un compliment algérien

Par Péroncel-Hugoz 

TRAVAUX DIVERS - Largeur +25.jpgNotre confrère Péroncel-Hugoz, longtemps correspondant du Monde dans l'aire arabe, a publié plusieurs essais sur l'Islam ; il travaille depuis 2005 pour l’édition et la presse francophones au Royaume chérifien. Il tient aussi son Journal d'un royaliste français au Maroc, dont la Nouvelle Revue Universelle a déjà donné des extraits. Nous en faisons autant, depuis janvier 2016, en publiant chaque semaine, généralement le jeudi, des passages inédits de ce Journal.  LFAR   

Journal de 1994 - Extraits inédits 

Où on va voir qu’en 1994, les mêmes problèmes « migratoires » qu’en 2018 se posaient déjà en France, sans que rien de sérieux ni de durable ne soit fait pour les résoudre…

ph - Copie 3.jpgParis, début octobre 1994 

Mon confrère algérien de nationalité française, le Petit-Kabyle arabophone (et francophone) Slimane Zeghidour dont je suis intellectuellement assez proche (j’ai été témoin à son mariage avec une scientifique berbère algérienne, à la mairie de Villejuif) me décoche tout à trac un compliment comme je n’en ai guère reçu dans ma vie professionnelle, surtout de la part d’Algériens, lesquels en général ne parlent de la France d’hier ou d’aujourd’hui que pour s’en plaindre. 

Voici donc ce que m’a décoché Zeghidour : « Mon cher Hugoz, je viens de lire un texte intello de Bourdieu sur l’Algérie. Par contraste, ça m’a fait penser à toi dont je n’ai jamais lu trois lignes intellos. Tu es un vrai Latin comme Juvénal ou Cicéron. Chacun de tes mots veut dire quelque chose. Pas d’analyse, des faits, de l’expérience ! »    

Retrouvez l'ensemble des textes parus depuis le 14 janvier 2016 en cliquant sur le lien suivant : Journal d'un royaliste français au Maroc.

Écrire un commentaire

Optionnel