Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un défroqué patriote [I]

Par Péroncel-Hugoz 

TRAVAUX DIVERS - Largeur +25.jpgNotre confrère Péroncel-Hugoz, longtemps correspondant du Monde dans l'aire arabe, a publié plusieurs essais sur l'Islam ; il travaille depuis 2005 pour l’édition et la presse francophones au Royaume chérifien. Il tient aussi son Journal d'un royaliste français au Maroc, dont la Nouvelle Revue Universelle a déjà donné des extraits. Nous en faisons autant, depuis janvier 2016, en publiant chaque semaine, généralement le jeudi, des passages inédits de ce Journal.  LFAR  

 

Journal de 1994 - Extraits inédits 

Où on va voir qu’en 1994, les mêmes problèmes « migratoires » qu’en 2018 se posaient déjà en France, sans que rien de sérieux ni de durable ne soit fait pour les résoudre…

IMG - Copie.jpgParis, jeudi 19 mai 1994

Rendez-vous pour Le Monde avec Jean-Claude Barreau, prêtre défroqué et figure du Paris intellectuel, conseiller Immigration de Charles Pasqua, ministre gaulliste de l’Intérieur, pour parler de la natalité en France  et des étrangers chez nous. 

Voici quelques citations inédites de Barreau, notées lors de ce rednez-vous et retrouvées dans mes carnets de reportage : 

- « Nous avons compté déjà 11000 réfugiés intellos algériens en France. Nous ne pouvons ni ne voulons recevoir encore tous ceux qui fuiront l’insécurité en Algérie ». 

- « Nous avons recensé 200.000 musulmans polygames en France, mais ils ne bénéficient plus des avantages sociaux et autres, grâce aux lois Pasqua si décriées ». 

- « On ne peut pratiquement plus expulser un musulman. Si les deux casseurs algériens de Lyon avaient été des chrétiens d’Orient, personne ne se serait mobilisé pour eux. Je vais faire  une note à Pasqua sur les chrétiens  orientaux défavorisés en France. On ne peut plus expulser, à cause notamment de la Convention européenne des droits de l’Homme, les enfants arrivant avec des adultes qui, du coup, ne sont plus expulsables non plus…» 

- « Je suis bombardé de télégrammes des préfets, déboutés par la justice à propos des tchadors dont il y a 2000 cas actuellement en France ». 

- « A Oyonnax, ville où, en 1943, la Résistance défilait à la barbe des nazis, maintenant les Français s’en vont… Oyonnax est aujourd’hui à majorité turque…» 

- « Je viens de faire une tournée dans trente-quatre départements. Partout des musulmans s’installent… A Rouen, la haute ville, c’est 30.000 musulmans vivant en enclave non républicaine. J’y ai rouvert un commissariat et destitué le chef de la police locale ». 

- « Les juges sont devenus des avocats. Cette dérive est née de Mai-68. L’administration obéirait si elle recevait des ordres mais elle n’en reçoit pas… Balladur est un mou. Méhaignerie et Bayrou des lopettes. Bayrou n’osera pas s’attaquer au voile de peur de la kippa… Le communautarisme est en marche ». 

- « Natalité ou plutôt dénatalité. La Suède n’a réagi que quand elle s’est sentie disparaître. La seule solution , c’est le salaire parental, je veux dite maternel ». 

- « La plupart des hommes politiques  sont aveugles ou veules sauf Pasqua, Chevènement (ils se sont vus) et Séguin, mais ces deux derniers n’ont pas encore conscience que le seul problème d’immigration c’est l’Islam ! »   A SUIVRE LA SEMAINE PROCHAINE 

Retrouvez l'ensemble des textes parus depuis le 14 janvier 2016 en cliquant sur le lien suivant : Journal d'un royaliste français au Maroc.

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel