UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Spectacles • « Je suis Français » dit le rappeur - « Toi non plus ! » répond l'écho...

 

Mur-bleu gds.jpgLe rappeur Black M s'auto-nomme chanteur : on n'est jamais si bien servi que par soi-même ! Il a donné un spectacle à Marseille, invité par la sénatrice double nationalité (franco-algérienne) Samia Ghali, vous savez, cette élue des Quartiers Nord paupérisés à l'extrême, mais qui vit bien loin de là, au Roucas-Blanc, tout à côté de la magnifique Corniche, l'équivalent - en gros - du XVIème arrondissement à Paris, à des kilomètres de la misère et des trafics des quartiers abandonnés qu'elle est censée représenter.

Deux choses sont frappantes, dans le compte-rendu évidemment élogieux que La Provence propose de l'évènement (?) :

une expression orale, de toutes les parties présentes, truffée d'incorrections et de mots anglais qui reviennent en boucle - comme feeling, star, happy fews, featuring... - et qui ne font que rendre un peu plus obscur le langage déjà pas très clair par lui-même... C'est vrai que, si l'on commence par s'appeler Black M, on n'a que peu de raison de respecter la langue de Molière...

mais, surtout, la haine. Oui, la haine, en l'occurrence contre le Front national, parce que celui-ci est à l'origine de l'annulation de sa participation aux cérémonies commémoratives de Verdun, en mai dernier. « Je suis chez moi... Je suis français...» répète le rappeur, dans un  texte assez pauvre, que la répétition forcément lassante des mêmes formules contribue à rendre plus pauvre encore ... Samia Ghali en rajoute une couche, déclarant ce rap « fédérateur » (!) et « porteur d'intégration » contre la « campagne haineuse » du Front national. Fermez le ban ! La Provence - sous la plume de Marie-Eve Barbier, la journaliste qui a « commis » la relation de l'évènement - s'extasie, Samia Ghali est contente, et le rappeur aussi.

On objectera juste à ce petit monde refermé dans sa bulle, loin de la vraie vie et des vrais gens, et de leurs vrais problèmes, que si l'on veut se faire admettre dans une communauté, le mieux est peut-être de ne pas commencer par injurier et insulter une partie extrêmement nombreuse de cette communauté. Et qu'il ne suffit pas de dire les choses pour qu'elles soient, et que c'est Mathias Leridon qui a raison : « On n'est pas Africain parce qu'on naît en Afrique mais parce que l'Afrique bât dans votre cœur ».

Le propos est « retourné » à Black M... 

Commentaires

  • Bonjour à tous !
    Ah comme j'aime la Compagnie Créole !Un beau groupe de chanteurs le cœur plein de bonté qui évoque Noël avec le père Noël sans traineau ! Les bons baisers de Fort de France ! Et aussi "c'est bon pour le moral il faut savoir bien beaginer ! Puis AIE MOUNA !Et puis la Compagnie Créole va vous faire chanter ! Ils aiment leur île de la Guadeloupe et nous la font aimer .Ce sont des chanteurs plein de charité plein d'une bonne volonté .!Une éducation une politesse remarquablement délicieuse !On a envie de les aimer et de leur faire confiance ! Puis toujours bien habillé avec de très belles coiffures par respect pour le public !On aime entendre la Compagnie Créole pour le plaisir d'écouter des belles mélodies exprimées dans un excellent français !C'est la recherche du beau du vrai ! Un malade un homme triste y retrouve la joie l'espérance ! VIVE LA COMPAGNIE CREOLE

Les commentaires sont fermés.